ActualitésBeninPolitique

Bénin – Affaire Madougou: son avocat français fait une dénonciation sur sa détention

L’avocat français Mario Stasi, membre du collectif d’avocats de Reckya Madougou s’est prononcé sur le séjour de l’opposante béninoise à la prison civile de Missérété. Dans une interview mercredi 17 mars sur RFI, il a dénoncé ses conditions d’incarcération.

 

Reckya Madougou en détention arbitraire et insupportable à la prison civile de Missérété. C’est en effet, la substance des déclarations du français Mario Stasi, l’un des membres du collectif d’avocats qui assure sa défense. Selon ses propos rapportés par LNT, les droits de la candidate recalée à la présidentielle du 11 avril prochain au Bénin, ne sont pas respectés. «Les conditions de visite sont restreintes voir quasiment nulles », déplore le professionnel du droit.

 A LIRE AUSSI: Bénin: depuis la prison, Reckya Madougou donne sa version des faits dans une lettre

A en croire Mario Stasi, la surveillance que subit Reckya Madougou dans la prison, ne permet pas à ses avocats de discuter en toute confidentialité avec elle. «Tout est filmé et surveillé », a-t-il fait savoir. Ce qui selon lui, ralentit l’évolution de ce dossier dans lequel, sa cliente est accusée de financement des actes de terrorisme, en vue de perturber le processus électoral en cours.

Nous dénonçons évidemment sa détention alors même qu’elle n’a pas pu s’exprimer sur le fond alors même qu’il n’y a aucun élément de preuves.

Mario Stasi

A LIRE AUSSI: Bénin: le FRD appelle à nouveau à la paix et à la libération de Reckya Madougou

Violation des droits de l’homme

L’avocat français a également indiqué que Reckya Madougou n’est pas traitée comme n’importe quel autre détenu à la prison civile de Missérété. «Les conditions de visite sont restreintes voir quasiment nulles », a-t-il déploré. Pour Mario Stasi, «on est dans une violation flagrante des droits de l’homme élémentaires », car ajoute ajoute-il, «elle n’a pas le droit d’appeler ou d’entrer en communication avec quiconque ».

 A LIRE AUSSI: Bénin: depuis la prison, Reckya Madougou s’adresse aux béninois

Une demande adressée à Patrice Talon

Convaincu que « cette détention est arbitraire, insupportable », l’avocat français s’est alors tourné vers le président Patrice Talon. Il a ainsi, exigé une libération immédiate de Reckya Madougou avant de faire remarquer que «cette détention est arbitraire, insupportable ». 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci