ActualitésBeninSociété

Bénin – Campagne cotonnière 2020 – 2021: une prouesse à impact positif sur le plan d’emplois et les flux financiers, selon Gaston Dossouhoui

Le Bénin a réalisé une prouesse quantitative au cours de la campagne cotonnière 2020-2021. Une prouesse qui a induit plusieurs effets positifs tant sur le plan d’emplois créés qu’au niveau des flux financiers.

 

La prouesse réalisée par le Bénin dans la production du coton, au cours de la saison 2021 a impacté positivement plusieurs plans. En effet, selon le Ministre de l’Agriculture Gaston Dossouhoui, cette prouesse a induit plusieurs effets positifs tant sur le plan d’emplois créés qu’au niveau des flux financiers.

A LIRE AUSSI : Campagne cotonnière 2020-2021: le Bénin bat un record de plus de 728.000 tonnes

D’après les chiffres avancés, au total 209.602 producteurs dont 17.395 femmes relevant de 2434 CVPC ont été enregistrés durant la campagne 2020-2021. Ceci préfigure du nombre d’emplois créés au niveau du maillon production (chefs ménage, membres du ménage, les ouvriers salariés, les fabricants et réparateurs d’outils de travail, les restaurateurs de rue…etc.). Également, des emplois sont créés le long de la chaîne (emballages, transport, engrenage, conditionnement, restauration, maintenance des usines qui fonctionnent à plein temps depuis 2018… etc.).

A LIRE AUSSI : Bénin: le Président Patrice Talon s’est fait vacciner contre la Covid-19

Ce record de plus de 728.000 tonnes de production battu par le Bénin, dans l’Afrique de l’Ouest n’a pas non plus manqué d’impacter les flux financiers. Au titre de la campagne 2020-2021:

  • 101.530.115.058 FCFA ont été payés aux producteurs de coton;
  • 89.089.449.000 FCFA aux importateurs et distributeurs d’intrants;
  • 30.477.237.201 FCFA payés aux transporteurs d’intrants, de coton graine, de fibre et autres produits dérivés;
  • 8.035.925.000 FCFA de recettes douanières;
  • 10.392.668.612 FCFA payés aux acteurs portuaires
  • 1.451.321.060 FCFA aux collectivités locales qui ont bénéficié de la taxe sur le développement local qui est de 2 f/ kg ;
  • 2.668.983.452 FCFA aux saisonniers des usines d’égrenage et de trituration
  • 14.078.532.371 FCFA ont été versés comme impôts et taxes à l’État sur les revenus et la consommation des acteurs et des sociétés intervenant dans la filière.

A LIRE AUSSI : Bénin – Cantines scolaires : le MEMP communique sur la livraison des vivres du 3ème trimestre

Rappelons qu’en 2018, le Bénin a pris la tête des pays producteurs d’or blanc en Afrique de l’Ouest en réalisant une production de 678.000 tonnes contre un peu plus de 200.000 tonnes en 2016.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci