ActualitésBeninPolitique

Bénin : Komi Koutché, depuis l’exil appelle à une marche pacifique dès ce mardi 6 avril

L’ancien ministre des finances, Komi Koutché a, depuis son exil appelé le peuple à une manifestation mardi 6 avril 2021. Dans une déclaration ce lundi 5 avril, il invite le peuple a exigé le départ du Président Patrice Talon.

 

Depuis les États-Unis où il s’est exilé, l’ancien ministre des Finances sous Yayi Boni, Komi Koutché fait encore parler de lui. En effet, dans une déclaration faite ce lundi 5 avril, il a invité le peuple béninois à une manifestation pacifique le 6 avril pour, marquer la fin du mandat du président Patrice Talon.

 A LIRE AUSSI: Bénin: Komi Koutché sort de son mutisme après un long silence

Selon lui, le moment est venu pour que le peuple béninois, seul détenteur de la souveraineté nationale, puisse faire disparaître l’agenda privé que le président Patrice Talon, à l’en croire s’est fait  en prolongeant de 45 jours le mandat présidentiel et qu’il s’apprête à l’imposer les années à venir.

Une marche qui, pour lui se fera dans l’union pour reconquérir la souveraineté, la dignité et le vivre ensemble. Une marche pacifique dès le 5 avril à minuit.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Affaire Madougou : les troublantes révélations du juge Essowê Batamoussi

Au nom de toutes les forces engagées pour le retour des normes démocratiques au Bénin, je voudrais nous inviter, jeunes femmes, adultes, femmes, à massivement sortir ce jour 5 avril à minuit, sifflets en main, tambours et trompettes pour marquer pendant une heure de temps, la fin officielle et constitutionnelle du mandat republican remis dans les mains de Patrice Talon le 5 avril 2016.

Komi Koutché, ancien ministre des Finances.

Assises nationales

Invitant les uns et les autres à envahir les rues blanc vêtu, Komi Koutché depuis son exile exige que des assises soient faites pour trouver de nouvelles orientations pour la communauté. Ceci les mains vides, sans porter atteinte aux biens publics, privés et sur les forces de sécurité.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Déclaration de Essowê Batamoussi : la réaction du ministre de la Justice Sévérin Quenum

Néanmoins, il appelle le haut commandement militaire et les forces de défense et de sécurité à jouer leur partition en aidant le peuple béninois à négocier ce nouveau tournant de son histoire. « A l’instar de vos aînés, qui malgré leur super puissance en 1990, ont décidé de tout abandonner pour nous offrir ce beau joyaux qu’est la démocratie, dont vous et moi sommes les purs produits, vous devez aussi écrire votre histoire en aidant le peuple béninois à négocier ce nouveau tournant de son histoire », a-t-il annoncé. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci