ActualitésBeninPolitique

Bénin – Manifestations anti-Talon : 02 morts enregistrés dans les heurts à Bantè

Au Bénin, les manifestations qui ont éclaté depuis la nuit du mardi 05 avril contre la prorogation du mandat du Président Patrice Talon s’intensifient. Ce jeudi 08 avril,  les échanges de tirs entre populations et les forces de sécurité ont fait au moins deux (02) dans la commune de Bantè, département des Collines.

 

Les choses se compliquent davantage au centre et au Nord du Bénin depuis mardi. Précisément à Bantè, fief de l’opposant Komi Koutché, les échanges de tirs entre les manifestants et les forces de sécurité déployées sur les lieux, ont fait deux morts ce jeudi 8 mars, rapporte Banouto. Selon le média, ces deux personnes qui ont ainsi trouvé la mort affrontaient les forces de défense et de sécurité. Il s’agit pour le premier, d’un homme armé qui est visiblement l’un des présumés chasseurs qui affrontent les forces de sécurité et de défense dans les villages de Gouka, Agbon, Mamatchoké et encablures.

 A LIRE AUSSI: [Présidentielle au Bénin] : Angelo Ahouandjinou évoque les dispositions prises contre les manifestations à Abomey-Calavi (vidéo)

Le second ajoute le média, serait un jeune étudiant de la vingtaine rentré au village pour les cérémonies funéraires de son père. Plusieurs autres personnes sont gravement blessés dans ces heurts entre manifestants et forces de l’ordre.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Manifestations anti-Talon: une trentaine de personnes déposées en prison

«Départ du président Patrice Talon»

Les manifestants qui sont sortis dans les rues de plusieurs communes du Bénin, crient au départ de Patrice Talon. Pour eux, le candidat à sa propre succession dans le cadre de la présidentielle du 11 avril prochain, n’est “plus légitimement dans ses fonctions de président”. Car scandent-ils, «5 ans, c’est 5 ans».

A LIRE AUSSI: Bénin – Manifestations anti Talon : le poste de péage de Sirarou saccagé à N’dali

La réaction du gouvernement

Selon le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement béninois, Alain Orounla, des dispositions à titre préventif, avaient déjà été prises par le pouvoir. Il a d’ailleurs prévenu que le pouvoir Talon ne resterait pas indifférent à ces agissements susceptibles de troubler la quiétude des béninois. «Je voudrais rassurer tous les Béninois, sur le sens de l’anticipation et de la responsabilité de notre gouvernement qui est toujours en fonction, sur les mesures préventives et dissuasives mises en œuvre pour étouffer toutes velléités criminelles, de troubles persistant à l’ordre public dans le respect du droit des uns et des autres à ne pas être d’accord et à le manifester pacifiquement»., a-t-il martelé.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci