ActualitésBeninPolitique

Bénin – Manifestations anti-Talon: une trentaine de personnes déposées en prison

Au Bénin, une trentaine de personnes ont été interpellées et déposées en prison, après les manifestations observées depuis la nuit du mardi 05 avril. Dans plusieurs communes du pays, des hommes et des femmes ont protesté contre la prorogation du mandat du Président Patrice Talon.

 

Plusieurs personnes désormais en prison dans le cadre des manifestations contre la prorogation du mandat de Patrice Talon. Il s’agit en effet, d’une trentaine de personnes dont dix (10) femmes. Selon les précisions de Me Gnihoué rapportés par les médias locaux, les concernés clairement identifiés, ont été interpellés par les autorités judiciaires pour des raisons précises.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Manifestations anti Talon: Alain Orounla évoque les mesures prises par le gouvernement

A l’en croire, les mis en cause sont accusés de troubles à l’ordre public, destruction de biens publics et terrorisme. La même source indique qu’avant qu’ils ne soient placés sous mandat de dépôt, ces hommes et femmes ont pris par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme où ils ont été auditionnés.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle au Bénin: échanges entre la Céna et la cour constitutionnelle pour un scrutin réussi

Des manifestations à cinq jours de l’élection présidentielle

Le choix de l’heure n’est pas anodin. Mardi 6 avril, quelques minutes après minuit, des manifestants ont sillonné les rues de Cotonou, capitale économique du Bénin, de Tchaourou, commune d’origine de l’ancien président Boni Yayi, ou de Savè, fief de l’opposition, pour réclamer le départ immédiat du président Patrice Talon.

Aux cris de « Talon dégage ! » ou « Cinq ans c’est cinq ans, pas un jour de plus », ils ont exigé la fin du mandat de celui qui se présentera comme le grand favori à sa réélection dimanche 11 avril. Quelques incidents, comme des pneus brûlés sur la place de l’Etoile-Rouge à Cotonou, ont été signalés.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle au Bénin : l’UDBN de Claudine Prudencio enrôle tout Calavi pour une victoire de Talon-Talata

Des cortèges, composés cette fois, de plusieurs centaines de personnes, se sont ensuite formés dans la matinée à Porto Novo, Parakou, Calavi et dans d’autres villes favorables à l’opposition. A Savè, où des manifestations avaient fait plusieurs morts en 2019 après des affrontements entre militaires et habitants, des jeunes ont saccagé un poste de péage.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci