ActualitésBeninPolitique

Présidentielle au Bénin: échanges entre la Céna et la cour constitutionnelle pour un scrutin réussi

Dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril prochain au Bénin, la Cour constitutionnelle et la Commission électorale nationale autonome (Céna) ont échangé, ce mardi 06 avril 2021, sur l’organisation du scrutin.

 

Echanges entre la Cour Constitutionnelle et la Céna hier mardi 06 avril. Les deux institutions s’activent pour l’organisation d’un scrutin pacifique, libre et transparente. En effet, l’organe en charge de l’organisation des élections au Bénin a échangé avec la Cour constitutionnelle sur les dispositions prises au niveau de chacune des deux institutions pour un scrutin sans anicroche.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Manifestations anti Talon: Alain Orounla évoque les mesures prises par le gouvernement

Selon Joseph Djogbénou, président de la Cour constitutionnelle, l’aboutissement à un scrutin apaisé et transparente dépend de la qualité des dispositions prises pour sa préparation. Au cours des échanges, les deux institutions ont fait le point des actions déjà menées pour parvenir à la réussite de cette échéance électorale, rapporte BWTV.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle au Bénin: le duo Kohoué-Agossa promet une loi d’amnistie pour le retour des exilés

Protection des électeurs contre la Covid-19

Selon le média, la Commission Électorale Nationale Autonome (CENA) et la Cour Constitutionnelle ont également pris des mesures particulières pour protéger les agents électoraux et les électeurs contre la Covid-19. Ainsi donc, un dispositif constitué de masques et de matériels pour le lavage des mains sera déployé dans tous les bureaux de vote pour éviter la propagation de la pandémie.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle au Bénin: Emile Houndéladji développe une stratégie particulière pour la victoire du duo Talon-Talata

Trois duos sont en lice pour l’élection présidentielle du 11 avril prochain au Bénin. Il s’agit du duo de la mouvance représenté par le président sortant Patrice Talon et sa colistière Mariam Chabi Zimé Talata. S’en suit, le formé par Corentin Kohoué et Iréné Agossa de la dynamique «Restaurer la Confiance» se réclamant de l’opposition. Et enfin, le duo Alassane Soumanou et Paul Hounkpè du parti FCBE, eux-aussi de l’opposition au pouvoir en place.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci