ActualitésBeninPolitique

Présidentielle au Bénin: le duo Kohoué-Agossa promet une loi d’amnistie pour le retour des exilés

Le duo Kohoué-Agossa entend œuvrer pour le retour des exilés, s’il arrive vainqueur à l’issue de l’élection présidentielle du 11 avril prochain au Bénin. Dans une interview à la télévision nationale, Iréné Agossa, Candidat à la présidence a fait cas d’une loi d’aministie.

 

L’un de deux duos de l’opposition, Corentin Kohoué et Iréné Agossa semblent soucieux de la situation des acteurs politiques contraints à vivre hors du pays. C’est en effet, ce que le candidat de la dynamique «Restaurer la Confiance», à la Vice-présidente a fait savoir lundi sur la télévision nationale, rapporte Banouto.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle 2021 au Bénin: Irené Agossa “Nous sommes sûrs de faire partir le président par les urnes”

Nous allons revenir à un Etat de droit, puisque c’est avec un Etat de droit que le Président actuel est là. Nous allons revenir alors à un climat apaisé avec le retour des exilés, des prisonniers, de tout le monde. Nous allons prendre une loi  d’amnistie totale, revoir tous les textes.

Iréné Agossa

La peur dans le visage des béninois?

Le duo Kohoué-Agossa a également fait le bilan à mi-parcours de sa campagne électorale à travers le pays. Selon Iréné Agossa, il est impératif que la restauration de la confiance entre les béninois soit restaurée, car les béninois vivent dans la peur et ne savent même pas s’ils iront voter. «Après une semaine de campagne, nous avons vu un peuple désabusé, nous avons vu un peuple désespéré qui a perdu toute confiance. Tout le monde a peur et on se pose la question, s’ils iront voter. Ils ont peur. Ils ont peur de tout. Ils ont peur même d’aller s’exprimer (…)», a fait savoir le colistier de Corentin Kohoué. A l’en croire, les béninois qui étaient en 2016 dans un Etat de droit, sont aujourd’hui, dans un Etat de loi.

 A LIRE AUSSI: Présidentielle de 2021 au Bénin: l’intégralité du projet de société du duo Corentin Kohoué et Iréné Agossa

Retour à un Etat de droit 

Pour Iréné Agossa, les béninois ont tout intérêt à voter pour la dynamique «Restaurer la Confiance» pour acter un mandat de transition. Le candidat explique à cet effet, que ce mandat va servir à faire passer le Bénin, d’un Etat de loi à un Etat de droit.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci