ActualitésDiplomatie *

Tchad : l’Union africaine exige le transfert du pouvoir « aux autorités civiles »

L’Union Africaine a exprimé vendredi, son inquiétude sur la situation actuelle du Tchad et a exigé, le transfert du pouvoir « aux autorités civiles ».

Dans son communiqué, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a appelé à « un dialogue national inclusif » et à la restauration au plus vite d’un régime civil au Tchad, où le général Mahamat Idriss Déby a cette semaine pris le pouvoir suite au décès de son père Idriss Déby Itno.

A lire aussi: Tchad : l’armée présente 246 prisonniers de guerre à la justice

L’Union Africaine a aussi invité les forces de l’ordre « à respecter le mandat et l’ordre constitutionnel, à s’engager rapidement dans un processus de restauration de l’ordre constitutionnel et de transfert du pouvoir politique aux autorités civiles. »

Le président Idriss Deby, fraichement élu pour 6e mandat, est décédé mardi, des suites de blessures reçues au front, selon l’armée. Depuis l’annonce de son décès, le Tchad est dirigé par un Conseil Militaire de Transition présidé par le général Mahamat Idriss Déby, fils du président défunt.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci