Afrique: Amnesty International réagit au retrait de la côte d’Ivoire de la CADHP

L'ONG Amnesty International, réagit face à la déclaration de retrait de la cote d'Ivoire de la CADHP
0
209

A la suite du retrait de la déclaration de compétence à la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) par la Côte d’Ivoire, hier mercredi 29 avril 2020, après le Bénin, le Rwanda et la Tanzanie,  l’ONG Amnesty International a dénoncé un recul aux droits de l’Homme.

 

Amnesty international a réagi. Elle ne pouvait s’abstenir de se prononcer sur le retrait de certains pays de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et du Peuple (CADHP). En effet, elle s’est prononcé suite au retrait de la Côte d’Ivoire de la déclaration instituant la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) sise à Arusaha, en Tanzanie.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: les autorités retirent la déclaration de compétence de la CADHP

En claire, pour l’ONG Amnesty international le retrait de la Côte d’Ivoire de la déclaration de la CADHP, et celui du Bénin dernièrement, constitut un recul pour le respect des droits humains. Selon Alice Banens, conseillère juridique pour l’Afrique à Amnesty International, cette décision de retrait de la côte d’Ivoire, est beaucoup plus épineuse en raison du climat politique dans lequel se trouve actuellement le pays. Notamment à travers non seulement la multiplication des attaques contre des opposants politiques et voix dissidentes . Mais également des attaques de front au système régional de protection des droits humains.

LIRE AUSSI: Classement EBO 2019: le Bénin vient en tête en Afrique francophone

Encore, pour la conseillère juridique, ce retrait privera les particuliers et les ONGs ivoiriens d’un recours judiciaire précieux, lorsque leurs droits sont bafoués et qu’ils n’ont pas eu gain de cause devant les tribunaux de leur propre pays. Notons que le retrait de la côte de la déclaration de saisine de la CADHP est du à la condamnation de Guillaume Soro, député et ancien Premier ministre, exilé à Paris et condamné par contumace à 20 ans de prison pour recel de fonds public.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français