Afrique – Organisation CAN: Samuel Eto’o et Habib Beye contre la proposition d’Infantino

Eto'o et Beye sont contre l'organisation de la Can tous les quatre ans
0
220

Samuel Eto’o et Habib Beye, deux figures emblématiques du football africain se sont opposés à la proposition faite par le président de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Gianni Infantino avait souhaité l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) tous les quatre (04).

Contrairement à Didier Drogba qui a épousé l’idée d’Infantino, Eto’o et Habib Beye ont par contre rejetés cette proposition. En effet, alors qu’il se trouvait le 1er février dernier à Salé au Maroc pour prendre part à une réunion sur le football mondial et principalement celui du continent africain, Gianni Infantino le président de la FIFA avait indiqué qu’il proposait que désormais la CAN se déroule tous les 04 ans. Une proposition qu’il avait justifié en évoquant des problèmes économiques et financiers du continent.

LIRE AUSSI: FIFA: Gianni Infantino promet 1 milliard de dollars à chaque pays africain et l’organisation de la CAN  chaque 4 ans

Ainsi, après avoir évoqué le fait qu’il fallait maintenir le déroulement de la CAN tous les deux ans au cours de son passage à l’émission «Le Débat Africain », Samuel Eto’o se voit soutenir sur la même piste que l’ancien capitaine des lions de la teranga Habib Beye. Également, l’on se souviendra que le consultant de Canal+ avait déjà tiré la sonnette d’alarme en juin 2017 dans l’émission Café des Sports : «La Can est une compétition exceptionnelle pour le football africain. Il est plus judicieux de l’organiser tous les deux ans au lieu de quatre années. Ce, même si beaucoup de joueurs africains évoluant en Europe subissent d’énormes pressions de la part de leurs clubs employeurs à chaque phase finale», avait exposé la star du football africain.

Une proposition qui est cœur des polémiques dans le rang des stars du football africain et du monde.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français