AfriqueSociété *

Côte d’Ivoire: Amadou Gon Coulibaly de retour de son évacuation en France

Évacué en France début mai pour soigner ses problèmes cardiaques, Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre ivoirien est rentré à Abidjan ce 2 juillet à bord d’un vol en provenance de Paris.

 

Après deux mois d’hospitalisation à Paris et de rumeurs en tout genre, le successeur désigné du Président Alassane Ouattara pour la prochaine présidentielle est – enfin – rentré à Abidjan ce jeudi 2 juillet.  À bord d’un avion de la flotte présidentielle venu spécialement le chercher en France, il a atterri en fin d’après-midi à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire – Coronavirus : Alassane Ouattara lève le couvre-feu à Abidjan

Venus l’accueillir spécialement, Alassane Ouattara et son épouse Dominique, étaient accompagnés par le ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, qui a assuré son intérim à la tête du gouvernement durant son absence. D’autres ministres et des membres de son cabinet, ainsi qu’Adama Bictogo, le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), étaient également présents.

LIRE AUSSI: Mali: le mouvement de contestation contre IBK n’évoque plus la démission du président

Candidat du RHDP à la présidentielle du 31 octobre, le premier ministre semble prêt pour mener la campagne électorale liée à la présidentielle.  « Il va très bien et se sent pleinement d’attaque pour la campagne », rassure un ministre.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci