ActualitésAfriquePolitique *

Présidentielle au Niger: Mahamane Ousmane conteste le verdict de la Cour constitutionnelle et appelle à une marche

Après la proclamation de la victoire de Mohamed Bazoum par la Cour Constitutionnelle, l’opposant Mahamane Ousmane candidat à la présidentielle a appelé à une marche pacifique sur l’ensemble du territoire. Il a fait savoir son mécontentement lundi 22 mars à Niamey au cours d’une conférence de presse.

 

Des contestations après la confirmation de la victoire de Mohamed Bazoum à l’élection présidentielle au Niger. En effet, l’opposant Mahamane Ousmane arrivé deuxième à l’issue du scrutin conteste les chiffres confirmés lundi par la Cour constitutionnelle.

A LIRE AUSSI : Niger : une attaque terroriste fait au moins 40 morts dans la région de Tahoua

Selon lui, cette proclamation n’est pas conforme à la constitution. Cité par RFI, il considère en effet comme illégale, une telle proclamation alors que ses recours n’ont pas été examinés. Lors de sa conférence de presse tenue mardi, il a revendiqué la victoire.

A LIRE AUSSI : Centrafrique: François Bozizé devient le “Coordinateur général”de la rébellion

« Considérant le préambule de la Constitution du Niger, « le peuple nigérien souverain », résolu à consolider les acquis de la République et de l’indépendance nationale, résolu à bâtir un État de droit garantissant l’exercice des droits et libertés individuelles et collectives d’une part et d’autre part d’une justice libre et indépendante, profondément attaché au principe de la démocratie pluraliste, réaffirmant son opposition absolue à tout régime politique fondé sur l’oppression, la dictature, l’arbitraire, l’impunité, l’injustice, la corruption, le népotisme, le pouvoir personnel et le culte de la personnalité… et en vertu du choix librement exprimé sur ma modeste personne par ce même peuple comme président élu, nous ne pouvons pas accepter que notre victoire soit confisquée par une oligarchie, dans le but de se maintenir au pouvoir coûte que coûte. », a déclaré Mahamane Ousmane.

A LIRE AUSSI : Congo-Brazzaville : décès de Guy-Brice Parfait Kolélas, le principal opposant de Sassou Nguesso

Appel à la défense de la souveraineté

Par la même occasion, il a appelé le peuple nigérien à l’union et ceci sans délai  » pour défendre sa souveraineté à travers une marche démocratique et pacifique sur l’ensemble du territoire national. Et faire échec, par tous les moyens de droit, à cette tentative d’usurpation du pouvoir. »

A LIRE AUSSI : Congo: plus de millions d’électeurs aux urnes pour élire un nouveau président

Rappelons que la Cour Constitutionnelle a proclamé la victoire de Mohamed Bazoun dimanche 21 mars avec plus de 55% des suffrages. Un pourcentage qui le met devant l’opposant Mahamane Ousmane, qui n’a obtenu que 44,36%, selon Bouba Mahamane, président de la Cour Constitutionnelle du Niger.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci