Bénin: 12 mois après la suspension des émissions de TVC, le personnel toujours à la maison

Des arriérées restées impayées aux journalistes de la chaîne TVC
0
239

Au Bénin, la Radio Télévision Carrefour (TVC) a officiellement suspendu ses activités depuis le 29 juillet 2019 pour «difficultés économiques et financières persistantes». Douze mois (12) après cette cessation de travail, le personnel attend de reprendre normalement les activités.

 

Douze mois que pour des raisons de difficultés financières et économiques la Direction Générale de TVC, a pris la douloureuse décision de mettre fin de façon momentanée, à la production de ses émissions et éditions. Une décision qui a suscité une vague de mobilisation allant dans le sens de compatir et même de soutenir les employés de cette chaîne qui ont réussi par leur professionnalisme, à faire aimer la chaîne bon nombre de béninois.

LIRE AUSSI: Bénin: recrutement de 60 élèves-professeurs certifiés au profit de l’enseignement secondaire

Décembre 2019, la chaîne avait annoncé son retour de façon progressive. Une nouvelle qui avait réjouit plus d’un, les téléspectateurs et notamment les employés qui voyaient en cette reprise la fin du chômage. Hélas, cet élan d’espoir va s’estomper très vite; la reprise annoncée va juste se limiter à la diffusion de clips, films et d’anciennes émissions enregistrées. Une reprise partielle dira-t-on. De la musique, du cinéma, la rediffusion de quelques émissions (Top au Féminin, télé santé) et récemment les bulletins d’information.

LIRE AUSSI: Bénin – Conseil des ministres: compte rendu du 29 juillet 2020

Une administration toujours face à l’épreuve

Selon les investigations de Africaxó, la Direction de TVC, tente vaille que vaille de trouver une solution durable et relancer véritablement les activités. Ce qui passe surtout par la recherche et l’établissement de nouveaux partenariats pouvant permettre à la chaîne de faire convenablement face à ses charges fixes. Une éventualité renverrait probablement à un retour du partenariat entre l’Etat et Tvc Bénin.

LIRE AUSSI: Bénin – Conseil des ministres: les grandes décisions du 29 juillet 2020

Des arriérées du personnel restées impayées

Avant même la décision de suspension, la Direction de TVC devait plusieurs mois de salaires à son personnel. Malgré certaines démarches de relance entreprises par le personnel, la situation ne fait l’objet d’aucune inquiétude particulière de la part du Promoteur de la chaîne, Christophe DAVAKAN récemment élu conseiller communal à Abomey-Calavi.

Selon les indiscrétions à nous confiées, le personnel de Tvc Bénin, dans sa majorité est remonté et digère mal ce silence qui ne fait qu’alourdir la peine d’être au chômage. Après douze (12) mois de suspension, ou en sommes-nous ? Qu’est-ce qu’on attend de nous ? Nos salaires, seront-ils payés quand et comment ? … Voilà autant de questions que se posent les journalistes.

Que sont-ils devenus les brillantes et brillants journalistes de TVC Bénin aux carrières prometteuses ?

Pour la plupart au chômage évidement. Triste de le faire remarquer. En tout cas, plus rien n’est comme avant pour la soixantaine d’employés de Radio et Télévision Carrefour. Ils sont pour la plus part dans des activités de communication, de production audiovisuelle, de publicité auprès de structure étatiques et indépendantes, ou encore collaborent avec des agences de communication.

Douze (12) mois après cette suspension, la situation n’a véritablement pas changé pour la Radio et Télévision Carrefour et ses employés. Et c’est bien possible qu’elle dure encore longtemps.

 

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français