Bénin – Attaque meurtrière de Kérémou: Alain Orounla soupçonne les braconniers

Le gouvernement pointe du doigt les braconniers au sujet de l'attaque meurtrière du poste de police de Kérérou.
0
22

Suite à l’attaque meurtrière d’un poste de police à Kérémou, dans la commune de Banikoara, le ministre de la communication Alain Orounla, a annoncé dans un point de presse que les braconniers sont les présumés coupables de l’attaque.

Au cours de la traditionnelle conférence de presse de ce jour jeudi 13 février 2020, Alain Orounla s’est penché sur l’attaque du poste de police à Banikoara. Le porte parole du gouvernement a estimé qu’il s’agit d’une coïncidence car le jour même de l’attaque des forces de sécurité ont été dépêchées pour se rendre sur le site. En effet à en croire le ministre de la communication, la présence des forces de sécurités dans cette zone entrave les activistes du braconnage qui n’ont pas caché leur mécontentement.

LIRE AUSSI: Bénin-Attaque meurtrière de Kérémou: Alain Orounla soupçonne les braconniers

Le ministre du gouvernement, soutient donc que l’attaque résulterait de la volonté des braconniers d’évacuer les forces de l’ordre des lieux, dans le but de donner libre coup à leurs activités de braconnage.

C’était aussi l’occasion pour le gouvernent de présenter ses condoléances à la famille éplorée.

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français