Bénin – Condamnation de Léhady Soglo: la vive réaction de Valentin Djènontin

«C'est seulement pour abus de fonction que Léhady SOGLO a écopé de 10 ans de prison, d'amendes, de dommages et intérêts d'environ 272 millions avec un bonus de mandat d'arrêt international?», Valentin Djènontin-Agossou
1
939

A la suite de la condamnation de Léhady Soglo, ancien maire de la ville de Cotonou, à 10 ans de prison ferme par la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET), Valentin Djènontin-Agossou, membre de l’opposition a donné une réaction. Dans un message publié, sur sa page facebook, l’ancien député a jugé cette décision de justice «d’illisible et incompréhensible».

 

«On crie les noms des personnalités politiques d’opposition sous tous les toits, dans les journaux, télévisions, radios, réseaux sociaux pour vols, corruptions, détournements et autres. Mais après procès, on finit toujours par conclure qu’ils n’ont rien détourné !», a écrit Valentin Djènontin-Agossou dans sa réaction de ce mercredi 1er juillet. L’ancien député s’est étonné du verdict rendu par la Criet au terme de cette accusation qui, rappelons le, a exposé Léhady Soglo comme auteur de malversations financières, détournements de deniers publics et de corruption dans la passation des marchés publics.

LIRE AUSSI: Bénin: Léhady Soglo condamné par la Criet pour abus de fonction

«Comment comprendre que Léhady SOGLO, poursuivi pour une affaire de malversations financières à la mairie de Cotonou soit relaxé au bénéficie du doute pour les faits de détournement de deniers publics et de corruption dans la passation des marchés publics? C’est quoi alors malversations financières?», s’interroge-t-il.

Dans son message, Valentin Djènontin-Agossou , actuellement en exil en France et condamné pour deux ans pour  « avoir intercepté un courrier confidentiel du ministre de la justice en septembre 2018 par fraude » s’est demandé si  «C’est seulement pour abus de fonction que Léhady SOGLO a écopé de 10 ans de prison, d’amendes, de dommages et intérêts d’environ 272 millions avec un bonus de mandat d’arrêt international?»

LIRE AUSSI: Benin: Sévérin Adjovi condamné à 7ans par la Criet pour plusieurs chefs d’accusation

L’ancien ministre de Boni Yayi est également revenu sur l’historique des condamnations contre les opposants du régime Patrice Talon depuis 2016. «AJAVON Sébastien, 20 ans; DJENONTIN Valentin, 2 ans; ZINSOU Lionel, 5 ans; KOUTCHE Komi, 20 ans; SOGLO Léhady, 10 ans. Chacun d’eux avec un mandat d’arrêt international». C’est alors qu’il va recours à l’Eternel en ces termes:  «Dieu est grand. A lui toute la gloire et l’éternité!»

 

 

1 comment

  1. Calixte Akpo 1 juillet, 2020 at 22:40 Répondre

    Comment
    Chers parents je crois bien que Dieu le père tout puissant jugeras les uns et les autres bon vent à chacun de vous

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français