Bénin – Conférence nationale 1990 : L’état des lieux de Guy Mitokpè trente ans après les assises

« Le pouvoir dit de la Rupture a purement et simplement tué notre démocratie» dixit Guy Mitokpè
0
313

A l’occasion des trente (30) ans après les assises de la Conférence des Forces Vives de la Nation, Guy Mitokpè a fait un état des lieux dans lequel il a estimé que la démocratie a été tuée au Bénin. L’ancien député l’a fait savoir à la faveur d’une publication faite sur sa page Facebook, ce mercredi 19 février 2020.

Africaxó vous livre l’intégralité de son message

« 19 fevrier 1990 – 19 février 2020…

VOUS AVEZ TUÉ NOTRE DÉMOCRATIE…

Si la période du renouveau démocratique était un être humain, cet être humain n’aurait pas eu 30 ans avant de mourir…

Car en effet, le nouveau pouvoir en République du Bénin, le pouvoir dit de la Rupture a purement et simplement tué notre démocratie.

Ce pouvoir a tué le rêve populaire de tout un pays d’engendrer un État démocratique pour les siècles à venir.

Ce pouvoir nous a arraché nos libertés de nous constituer en parti ( tout est mis en œuvre pour contrôler la mise sur pied des partis politiques) et de nous exprimer librement (journalistes et web activistes en prison)

Ce pouvoir a tué nos rêves de voir des Institutions de la République jouer pleinement leurs rôles ( des Cours Constitutionnelles comme au temps de la Présidence OUINSSOU)..

Ce pouvoir a brisé le rêve des Pères fondateurs de faire des périodes électorales des périodes festives, car le vainqueur savait qu’il avait gagné et le vaincu savait qu’il avait réellement perdu…

LIRE AUSSI: Bénin – Conférence nationale 1990 : Sébastien Ajavon dénonce un recul des acquis démocratiques

Le rêve des pères fondateurs du renouveau démocratique n’a malheureusement pas pu franchir Le Cap des trois décennies…

Notre Résistance est pour le rétablissement de la démocratie…

Notre Résistance est pour le rétablissement d’un vrai État de droit..

Notre Résistance est pour donner vie à l’esprit qui a incité les pères fondateurs du renouveau démocratique, à aller vers le dialogue plutôt
que vers la fracture sociale…

Aujourd’hui 19 février 2020 aurait pu être une date festive comme le 14 juillet pour les Français ou le 4 juillet pour les Américains …

Rien n’est doit la pièce d’échange à la mort de la démocratie si ce n’est la démocratie, la paix durable et le développement économique durable…

Nous vaincrons…

La Résistance continue

He. Guy MITOKPE »

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français