Bénin – Coronavirus : 300 milliards de crédits sur 3 ans à taux zéro pour les entreprises

Tout savoir sur comment bénéficier des 300 milliards à prêter chez les banques
4
641

Dans le cadre des mesures d’allègement contre les effets socio-économiques du Covid-19, le gouvernement béninois a décidé de refinancer l’économie du secteur privé en permettant aux entreprises et aux porteurs de projets de prêter chez les banques 300 milliards sur une période de trois ans, à un taux zéro.

 

A la faveur d’une rencontre tenue ce samedi 27 juin 2020, avec les entreprises impactées par les mesures d’atténuation des effets socio-économiques du coronavirus, Cyriaque Edon, le Directeur général des politiques de développement a informé les entreprises d’une nouvelle qui pourrait les soulager. En effet, les entreprises et les porteurs de projets vont s’adresser à leurs banques habituelles ou aux établissements de microcrédits qui vont étudier les risques, fixer les taux d’intérêt et procéder à la présélection d’un certain nombre de dossiers.

LIRE AUSSI: Bénin – Coronavirus: liste des pièces à fournir par les entreprises pour bénéficier des mesures sociales

Ces dossiers présélectionnés seront transmis aux établissements étatiques qui vont analyser ces taux et feront une sélection définitive. L’Etat paiera donc tous les mois les taux d’intérêt des bénéficiaires qui iront contracter des crédits auprès de ces banques ou des structures de microfinance.

Éclaircissements sur l’aide de l’Etat au secteur informel

Des clarifications ont également été apportées aux personnes exerçant dans l’informel au cours de cette même séance à laquelle les artisans ont pris part. Thierry Adoko, le Directeur de la Programmation et de la Prospective du Ministère des affaires sociales est revenu sur le processus de mise à disposition de l’aide de l’Etat au profit de ce secteur. Selon ses explications, une opération de reconfirmation et de vérification d’un certain nombre d’informations reçues des personnes concernées  est actuellement  en cours.

LIRE AUSSI: Bénin – Coronavirus: clarifications sur les mesures fiscales de soutien aux entreprises

Paiement par Mobile Money

« A la fin de cette opération chacun pourrait commencer par espérer avoir sa subvention » a déclaré M Adoko. Pour les bénéficiaires disposant d’un compte Mobile Money ils recevront l’argent par ce biais. Les personnes qui n’auront pas un numéro de téléphone Mobile Money, devront se rapprocher des CLCAM pour ouvrir un compte dans lequel la subvention sera transférée. Il a également été précisé que pour bénéficier de cette subvention, il faut avoir été recensé dans le cadre de l’opération qui s’est déroulée du 15 avril au 09 mai et avoir participé à l’opération de vérification ou d’identification.

LIRE AUSSI: Bénin: liste des dix ambassades maintenues à travers le monde par le gouvernement

Les personnes qui exercent dans l’informel et qui sont identifiables auront une subvention supérieure ou égale à 90 mille francs Cfa, les informels non identifiables, 60 mille, mais tout ceci dépend des catégories. “Si je suis formel et que la direction générale des impôts me reconnaît, je dois m’attendre à avoir un minimum de 135 mille francs comme subvention de la part de l’Etat” a poursuivi Thierry Adoko.

4 comments

  1. CHOKKI Rodoxine Senami 28 juin, 2020 at 11:24 Répondre

    Vous oublier nous les étudiants qui son sans aide et sans boulot qui font un peu du commerce pour subvenir à nos besoin personnelle comme scolaire… Je passe mon temps à faire des Jobs où ont m’utilise et j’en suis pas récompensé à la… L’injustice de certains entreprises envers les employé me décourage…j’en souffre…je soutien pour ma Licence en MRH et les frais me pompe. Seule Dieu sais si je vais m’en sortie. Monsieur le Président au secours venant moi en aide je suis une jeune fille qui se bat beaucoup pour s’en sortie.

  2. CHOKKI Rodoxine Senami 28 juin, 2020 at 11:29 Répondre

    Vous oubliez nous les étudiants qui sont sans aide et sans boulot qui font un peu du commerce pour subvenir à nos besoins personnelles comme scolaires… Je passe mon temps à faire des Jobs où on m’utilise et j’en suis pas récompensé à la… L’injustice de certains entreprises envers les employés me décourage…j’en souffre…je soutien pour ma Licence en MRH et les frais me pompe. Seule Dieu sais si je vais m’en sortie. Monsieur le Président au secours venez moi en aide svp je suis une jeune fille qui se bat beaucoup pour s’en sortie.

  3. CHOKKI Rodoxine Senami 28 juin, 2020 at 11:32 Répondre

    Vous oubliez nous les étudiants qui sont sans aide et sans boulot qui font un peu du commerce pour subvenir à nos besoins personnelles comme scolaires… Je passe mon temps à faire des Jobs où on m’utilise et j’en suis pas récompensé à la… L’injustice de certains entreprises envers les employés me décourage…j’en souffre…je soutien pour ma Licence en MRH et les frais me pompe. Seule Dieu sais si je vais m’en sortie. Monsieur le Président au secours venez moi en aide svp je suis une jeune fille qui se bat beaucoup pour s’en sortie.
    Toute mes excuses pour le message précédent sans correction.C’est une mauvaise manipulation.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français