Bénin: «Dans quelques mois seulement, les Béninois trancheront librement», Joël Aïvo

Joël Aïvo dans des consultations en prélude à la présidentielle de 2021 au Bénin
0
647

Au Bénin, le constitutionnaliste Joël Aïvo, a entamé des consultations dans le cadre de la présidentielle de 2021. Au cours d’une séance d’échanges tenue mardi 04 juillet 2020 à Abomey-Calavi, département de l’Atlantique, avec des étudiants des universités publiques et des instituts privés, il a fait d’importantes affirmations.

 

Potentiel candidat à la succession du président Patrice Talon en 2021, le professeur Joël Aïvo dévoile chaque jour un peu plus ses ambitions aux béninois. Après plusieurs descentes effectuées auprès de certaines couches sociales du pays, il a eu mardi 4 juillet 2020 à Abomey-Calavi, avec des étudiants des universités publiques et des instituts privés du Bénin.

LIRE AUSSI: Bénin – Taxe de 15% sur les gains à la LNB: Gaston Zossou rapporte la décision

A travers un message publié sur sa page facebook, il a estimé au terme des échanges avoir entendu la colère et la déception des étudiants face à la gestion qui se fait sous le président Patrice Talon. «J’ai entendu la déception et même la colère d’une jeunesse qui se demande encore comment l’État a pu se détourner d’elle et même comment l’État a pu se retourner contre elle », a écrit Joël Aïvo. 

LIRE AUSSI: Bénin: l’Assemblée nationale autorise la dissolution de l’OCBN

Dans son message, Joël Aïvo est revenu sur la “Loi sur l’embauche”, qui selon lui a mis à mal la qualité de la formation et la sécurité de l’emploi des jeunes et des femmes. A l’en croire, sa foi en ce que les béninois reprennent leur destion est inébranlable. « Notre peuple reprendra le contrôle de son destin et que, dans quelques mois seulement, les Béninois trancheront librement ».

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français