Bénin: démenti de 03 chefs d’arrondissement de Toviklin sur leur supposée démission du conseil communal

Des responsables de l'Union Progressiste menacés de poursuites judiciaires à Toviklin
0
297

Au Bénin, trois (03) chefs d’arrondissement annoncés comme démissionnaires du conseil communal de Toviklin, dans le département du Couffo ont démenti avoir consenti une quelconque démission.  

 

On en sait davantage sur l’affaire dite « démission » et « remplacement »  de trois (03) chefs d’arrondissement à Toviklin. Selon l’information rapportée par Banouto, ces chefs d’arrondissement qui ont été remplacés par une correspondance adressée au Préfet du Couffo par de Bruno Amoussou, le président de l’Union Progressiste, n’ont jamais démissionné.  Contacté par ce média, Jonas Goussou, Chef d’arrondissement d’Adjido dans la commune de Toviklin, conseiller communal élu sur la liste du Bloc Républicain est resté catégorique. «Je n’ai jamais signé une quelconque lettre de démission», a-t-il déclaré, apportant ainsi un démenti formel au contenu de la correspondance de Bruno Amoussou.

LIRE AUSSI: Bénin: une femme condamnée à 20 ans de prison pour avoir drogué des hommes avec ses seins

Jonas Goussou, visiblement étonné par son remplacement a dit avoir formellement apporté son démenti par correspondance à Christophe Mègbédji, le Préfet du Couffo. Dans ce courrier en date du 22 juin 2020, le chef d’arrondissement d’Adjido installé début juin 2020 précise plutot avoir rejeté une demande de démission de son poste de chef d’arrondissement d’Adjido par certains responsables politiques.

LIRE AUSSI: Bénin: 02 individus emprisonnés pour trafic d’ossements humains à Parakou

Dans la même situation que lui, Clément Sokegbe et Martial Ballo, respectivement chef d’arrondissement de Toviklin, et de Houédodji ont également démenti avoir démissionné de leur poste. A l’unanimité, les trois chefs d’arrondissement se sont dits surpris par du contenu de cette lettre envoyée au préfet.

Par ailleurs, Jonas Goussou, Clément Sokegbé et Martial Ballo disent se préserver le droit de poursuivre les auteurs de cette correspondance pour faux et usage et faux.

Amoussou Bruno aurait-il fait usage de faux? Africaxó suit cette actualité de près…

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français