Bénin – Existence légale: le parti ‘’Les Démocrates’’ adresse une doléance au ministère de l’intérieur

1
1054

Au Bénin, le parti ‘’Les Démocrates’’ s’est adressé au ministère de l’intérieur dans le cadre de l’obtention de son récépissé d’existence légale. Dans une lettre en date du 30 octobre 2020, les cadres de cette formation politique de l’opposition demandent à l’autorité d’accélérer le processus de délivrance dudit document.

 

Les cadres du parti ″Les Démocrates″ attendent toujours du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, le récépissé qui leur confère une existence légale. En dehors des corrections qu’ils ont en effet, apportées aux observations faites par le ministère, ils multiplient les actions aux fins d’avoir de l’Etat béninois, une reconnaissance en tant que parti politique. Après une première lettre adressée septembre dernier au ministère, Eric Houndété le président de cette formation de l’opposition politique au Président Patrice Talon, saisit à nouveau l’autorité ministérielle.

 A LIRE AUSSI: Bénin – HAAC: le parti “Les Démocrates” formule une plainte contre les médias publics

Selon Frissons Radio, les responsables du parti ont adressé vendredi 30 octobre 2020, une lettre à Sacca Lafia le ministre béninois de l’intérieur et de la sécurité publique. Dans leur correspondance signée par Eric Houndété, ils ont demandé au ministère de l’intérieur d’accélérer le processus pour la délivrance de leur récépissé.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Présidentielle 2021: après la Cour Suprême, “Les Démocrates” formulent un plaidoyer à la Cour Constitutionnelle

Des présidents d’institutions alertés

Le parti dans lequel milite désormais l’ex-président Boni Yayi, a entamé depuis jeudi 1er octobre 2020, une série de plaidoyer à l’endroit des présidents des institutions béninoises. ″Les Démocrates″ sont ainsi, allés présenter à presque tous ces présidents, un plaidoyer qui s’inscrit dans l’obtention de ce récépissé. Pour la circonstance, Eric Houndété et une délégation du parti ont plaidé pour la restauration de la démocratie et la délivrance de leur récépissé.

1 comment

  1. Dako Félix 9 novembre, 2020 at 18:47 Répondre

    Normalement ils doivent rester tranquille et se taire s’ils ont fait la correction des choses marquées en observation . Les autres savent comment ils s’organisent pour faire leur boulot . Une fois la correction faite en bonne et due forme , le parti doit recevoir son récépissé . Ils ne doivent pas dire aux autres d’accélérer le travail , c’est _ à _ dire le processus .

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français