Bénin: “La CRIET est à la solde du gouvernement en place”, Ganiou Soglo prend le contre-pied du discours de Talon

0
1076

L’ancien ministre béninois de la culture, Ganiou Soglo est revenu sur le discours du président Patrice Talon, délivré mardi 29 décembre 2020 sur l’état de la nation. Dans une vidéo publiée lundi 11 janvier 2021, il a pris le contre-pied de certains sujets abordés par le Chef de l’Etat notamment la création de la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET). 

 

L’opposition béninoise reste peu convaincue du discours de Patrice Talon sur l’état de la nation. Conformément à la Constitution, le chef de l’État béninois a délivré mardi 29 décembre devant les députés son discours sur l’état de la nation. A cette occasion solennelle, il s’est prononcé sur plusieurs sujets qui ont fait l’actualité au cours de l’année 2020. Il s’agit entre autres du système partisan, les questions de libertés individuelles et collectives, de recul de la démocratie, etc. Des sujets sur lesquels, Patrice Talon avait rassuré les populations sur le droit que cela représentait pour elles, et surtout des efforts que son gouvernement fait pour que chacun des béninois en jouisse selon les injonctions de la loi. Une lecture dont l’ancien ministre béninois de la culture Ganiou Soglo prend le contre-pied.

 A LIRE AUSSI: Bénin – Présidentielle 2021: “Le parrainage, c’est du pipi de chat”, Ganiou Soglo

Dans une vidéo publiée lundi sur son compte youtube, l’ex-allié de Patrice Talon a déploré l’état dans lequel la démocratie béninoise se trouve aujourd’hui. Il s’est d’ailleurs rappelé des déclarations du candidat Patrice Talon lors du face à face avec Lionel Zinsou. “Il y a cinq ans de cela, je me rappelle l’un des discours du Chef de l’Etat qui à l’époque, parlait d’un Etat voyou où il y avait un grand recul de la démocratie; où il en appelait au peuple à être demain, s’il était président de la République, le garant des libertés et de la démocratie dans notre pays. Aujourd’hui malheureusement, nous avons constaté presque cinq ans après, des morts, des gens qui malheureusement connaissent l’exil; des gens qui se trouvent en prison comme des syndicalistes, des journalistes (…)”, a-t-il regretté.

 A LIRE AUSSI: [Tribune Libre]: Démocratie, Etat de droit et Parrainage au Bénin: Ganiou Soglo en parle (vidéo)

La CRIET est à la solde gouvernement en place.

Ganiou Soglo

Selon Ganiou Soglo, la Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (CRIET) qui est une cour d’exception est à la solde du pouvoir Talon. L’ancien ministre fait ainsi constater que cette juridiction créée sous le régime actuel ne fonctionne pas en toute impartialité. A l’en croire, la lutte contre la corruption que le gouvernement semble mener est sélective.

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français