Bénin: le département de l’Atacora ou le fief des actes de grands banditismes?

0
150
©Africaxó, Alerte

Au Bénin, le département de l’Atacora a été le théâtre de nombreux actes de grands banditismes, au cours des trois premiers trimestres de l’année 2020, a rapporté l’Agence Bénin Presse. 

 

C’est la psychose dans le rang des populations de la partie septentrionale du Bénin depuis le début de cette année. Dans le département de l’Atacora plus précisément, des sources policières ont confié à l’ABP, plusieurs cas d’actes de grandes criminalités. Selon les chiffres de l’Agence, huit (08) meurtres ont été commis entre le 1er janvier et le 31 août 2020, à Tanguiéta, une des communes dudit département. Dans la même période, les mêmes sources policières ont enregistrés, plusieurs cas de suicides, notamment 18 par pendaison et un vingtaine de corps découverts sans vie, dans des conditions difficiles à identifier.

 A LIRE AUSSI: Bénin – “Microcrédit Alafia”: retour du programme de microcrédit aux plus pauvres

Les évêques réagissent aux cas de suicides

Face aux nombreux cas de suicides dans le pays, la Conférence Épiscopale du Bénin a exprimé son inquiétude à travers un communiqué. Dans leur adresse, ils ont rappeler l’importance de la vie humaine aux yeux de Dieu le créateur. «La vie humaine est sacrée et appartient à Dieu depuis sa conception jusqu’à son terme par la mort», précise le communiqué. Par la même occasion, les évêques ont également appelé les hommes de Dieu de toutes les confessions religieuses, à sensibiliser sur le devoir de soutien que chacun a envers son semblable en cas de détresse.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français