Bénin: Le pasteur Edgard Guidigbi réagit après sa sortie de prison

La réaction du Pasteur Edgard Guidigbi après sa sortie de prison
0
710

Le pasteur Edgard Guidigbi a réagi à la suite de sa sortie de prison après avoir été poursuivi dans des affaires d’escroquerie avec appel au public et association de malfaiteurs. A la faveur d’un message publié sur sa page facebook, ce mercredi 11 février, il a rendu grâce à Dieu.

 

Mis en liberté au terme du verdict tenu par les juges à l’issue du procès tenu ce mardi 10 mars, Edgard Guidigbi, Pasteur et homme d’affaires a donné ses premières impressions au public. A travers une tribune publiée sur sa page facebook, l’homme de Dieu a rendu grâce au créateur.

«Je rends grâce à Dieu, notre Merveilleux Seigneur et Sauveur, Jésus Christ, l’Esprit de Dieu venu pour sauver tous ceux qui croient en lui. A nouveau et comme toujours, il m’a prouvé que quand il est pour nous, personne ne peut triompher de nous. Il m’a prouvé que même dans la vallée de l’ombre de la mort, Il nous protège. Notre Dieu fait tout concourir au bien de ceux qui l’aiment et qui sont appelés selon son dessein. Je lui rends donc toute la Gloire» a-t-il écrit.

Il a également adressé des mots de remerciement envers les autorités et la ,justice béninoise. de la justice béninoise qui a dit le droit. «Je remercie la Justice de notre pays et toutes nos autorités, que le Seigneur a utilisés pour moi. Dieu les bénisse dans sa fidélité. Dieu bénisse notre cher pays, le Bénin», a précisé Edgard Guidigbi.

Plus loin, l’homme de Dieu n’a pas manqué de dire toute sa gratitude à son épouse. «Je voudrais finir par rendre grâce à Dieu pour ma chère et tendre épouse, Pst. Hermione GUIDIBI, qui dans l’ombre mais au pied du Seigneur a remarquablement prouvé qu’elle est une véritable Déborah. J’ai une grâce inestimable de faire équipe avec elle. Dieu décuple son onction et la foi de chacun de nous, pour sa gloire et pour servir tous ceux auxquels il nous destine».

Faut-il le préciser, Edgard Guidigbi était poursuivi pour escroquerie, escroquerie avec appel au public et association de malfaiteurs. A l’issue du procès qui s’est tenu le mardi 10 mars, le pasteur a été reconnu coupable, seulement pour escroquerie. Une condamnation  de huit (08) mois de prison avec sursis et 500 mille FCFA d’amende a été prononcée à son encontre.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français