Bénin: «Le show-biz n’est pas la guerre», l’artiste Richard Flash sous menace? (vidéo)

0
648

Sur une reprise du single à succès « Mon testament » de l’artiste ivoirien Joss Kezo, l’artiste zoukeur Richard Flash a fait des confidences sur de « probables menaces » des membres du show-biz béninois sur sa personne.

 

L’actualité est très mouvementée dans le show-biz béninois ces dernières semaines avec des clashs entre certains artistes et leurs fans. Loin de ces clashs, piques et « tohu-bohu », le zoukeur béninois le plus connu a plutôt fait des confidences à ses fans et amis. En effet, sur une reprise du titre à succès « Mon Testament » de l’artiste ivoirien Joss Kezo, Richard Flash s’est remis en dialecte « Xwéda » à la volonté de Dieu. «Rien ne peut m’arriver si ce n’est la volonté de Dieu», a-t-il clamé sur sa chanson intitulée « Testament ».

LIRE AUSSI: [People] Musique togolaise: dans l’univers de l’artiste Almok avec Pélagie Blewussi

Plus loin, l’interprète du titre « Zéro » a confié qu’il y a des gens qui nourrissent l’intention d’attenter à sa vie. «Il y a des gens à qui j’ai permis de gagner beaucoup d’argent, mais aujourd’hui, comme je ne veux plus, ils veulent me faire éliminer. Ils deviennent des sorciers, ils se transforment en gros hibou. Ils font des sacrifices de bœuf rien que pour ma petite tête.», a-t-il confié. Cette chanson a été un canal par lequel, le chantre du « Flash Live Tour » est revenu sur la méchanceté observée chez les mélomanes béninois. «Le show-biz n’est pas la guerre (…)», s’est insurgé Richard Flash sans rancune.

Richard Flash  a également invité ses amis à venger sa «mort», si les circonstances ne leur semblaient éventuellement pas claires. «Je vous laisserai leurs noms pour me venger», a-t-il chanté.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français