Bénin: les dessous de la présumée tentative de coup d’Etat déjoué

Des militaires béninois appréhendés pour avoir comploté pour le contrôle du haut commandement militaire
0
1162

A la suite de la première réaction du ministre Alain Orounla, Porte-parole du gouvernement béninois sur la présumée tentative de coup d’Etat déjoué dans la nuit du 25 au 26 juin 2020, de nouvelles informations ont été apportées par RFI.

 

De nouvelles informations sur les faits qui ont suscité les rumeurs, faisant état d’une tentative de coup d’Etat qui aurait échoué dans la nuit du 25 au 26 juin. Selon RFI , «des militaires auraient en projet, de prendre en otage le haut commandement militaire pour montrer qu’il y a malaise dans le pays». Le même média précise que ces derniers ont été interceptés dans leur intentions parce qu’«il n’y a pas eu un début d’action avant leur arrestation; ils ont été infiltrés, épiés et surveillés».

LIRE AUSSI: Bénin: réaction du porte-parole du gouvernement sur le coup d’Etat déjoué

Notons que des civils qui ont été interpellés au même titre que les militaires interpellés. Parmi eux, se trouve un «ouvrier modeste» poursuivi pour association de malfaiteurs et non dénonciation et qui est d’ailleurs, assisté par Me Hervé Sounkpon. Les militaires eux autres, ont été placés en détention provisoire.

LIRE AUSSI: Bénin: nouvelle tentative de coup d’Etat déjouée

Faut-il le rappeler, le porte-parole du gouvernement est revenu sur la situation hier mercredi 1er juillet 2020, lors de son point de presse hebdomadaire. Selon lui, « plus d’une dizaine de personnes ont été déférés pour des actes susceptibles de revêtir la qualification d’acte terroriste ». Alain Orounla a également refuté l’idée d’une tentative de coup d’Etat. « Rien ne confirme que ces individus s’apprêtaient à perpétrer ce qui se dit », a-t-il précisé.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français