Bénin – Message de Yayi à Talon: après Jean Eudes Mitokpè, Modeste Toboula réagit

4
3241

Au Bénin, les reactions continuent de s’égrainer après la réplique apportée par l’ex-président Boni Yayi à son successeur Président Patrice Talon, qui a annoncé le paiement des arriérés aux travailleurs lors d’une séance avec les centrales syndicales. Après le journaliste Jean Eudes Mitokpè, l’ex-préfet du Littoral Modeste Toboula a réagi à travers un message publié dimanche 18 octobre 2020 sur sa page Facebook. Lire l’intégralité de son messag.

 

Bonjour chèrs tous. J’étais syndicaliste sous la Gouvernance Yayi. En prenant seulement les dettes issues de la revalorisation du point indiciaire de 25 pour cent au profit des travailleurs du ministère des finances à la suite de l’affaire Dangnivo ce qui nous avait conduit à la création de la Coallition des Organisations Syndicales de de l’Administration Publique (COSYNAP) dont j’étais membre fondateur et secrétaire administratif, je peux affirmer que son régime avait bel et bien laissé des dettes.

A LIRE AUSSI: Bénin – Duel Yayi-Talon: un journaliste croque Boni Yayi

Mieux, il y avait une grande injustice dans l’octroie des primes de motivation allant d’un ministère à un autre. Nous avons en son temps réclamer l’harmonisation des primes au sein de l’administration publique.

Les incidences financières decoulant de cette revalorisation ont été planifiées pour être appurees en fin de mandat en 2016 mais malheureusement elles n’ont pas été apurées.

Le reversement opéré en son temps a gonflé l’effectif de la fonction publique et a l’époque, bien que faisant parti des cadres reversés, nous avons fustigé la tournure politique extrême de ce dossier et nous nous sommes battu en vain pour freiner l’élan du Gouvernement à cette époque au risque même de creer des inimitiés avec nos camarades travailleurs car nous avions exigé qu’au moins un test soit organisé au profit des agents pour jauger un peu de leur niveau avant le reversement mais hélas.

C’est un devoir de vérité. Dieu bénisse notre pays. Éphésiens 4-25

Modeste Toboula

4 comments

  1. Adjassin P. 20 octobre, 2020 at 01:15 Répondre

    Et si vous vous taisiez un peu pour ne pas en rajouter à notre douleur. Vous, vous avez au moins eu la chance d’être rêversé par le gouvernement Yayi. Celui que vous prétendez défendre, à défaut de faire un renversement politique, a recruté combien d’agents de l’Etat? De combien a-t-il pu améliorer les conditions de ceux qu’il n’a pas radié ou mis au chômage. Cessez donc de nous distraire svp.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français