Bénin – Présidentielle 2021: « On ne change pas l’équipe qui gagne », Armand Gansè

L'évidence de la candidature de Patrice Talon selon Armand Gansè
0
502

Dans le cadre de la prochaine présidentielle au Bénin, la candidature de Patrice Talon pour un second mandat est plus qu’une évidence pour certains acteurs politiques. Invité au lancement d’un mouvement de suscitation de candidature, dimanche 16 août 2020, Armand Gansè, le Directeur Général de la Société de Gestion des Marchés Autonomes (Sogéma) s’est prononcé sur la question.

 

A quelques mois seulement de l’élection présidentielle de 2021, les tractations sont déjà en cours à l’effet d’inciter le président Patrice Talon à se présenter pour un second mandat. Si sur cette question, le flou plane encore dans certains esprits, pour d’autres la candidature du successeur de Boni Yayi est une évidence. En effet, à l’occasion du lancement officiel à Za-kpota, ce dimanche 16 août 2020 du mouvement politique «Maintenons la dynamique Talon», le Directeur Général de la Société de Gestion des Marchés Autonomes (Sogéma) a confirmé cette évidence. « (…) même si ce dernier ne se prononce pas encore de façon officielle sur sa participation ou non aux prochaines présidentielles, j’envisage pour ma part que sa candidature est une évidence », a rassuré Armand Gansè.

LIRE AUSSI: Bénin: Patrice Talon et son gouvernement reprennent le service après deux semaines de congés

Selon lui, les réalisations de Patrice Talon à la tête du Bénin, méritent que les populations le reconduisent pour un second mandat.  « Tout Béninois épris de paix et de développement devrait accorder, à mon humble avis, un second mandat au président Patrice Talon, car on ne change pas une équipe qui gagne », a-t-il ajouté.

Les conditions de Patrice Talon pour un second mandat

Si la question du mandat unique continue toujours d’être agitée au sein de l’opinion publique, Patrice semble y avoir déjà tourné dos. Pour cause, le maintien du mandat renouvelable une fois,  dans la constitution du 11 décembre 1990, révisée et adoptée en séance plénière du jeudi 31 octobre 2019 par les députés de la huitième législature. Plusieurs fois interrogé sur la question, Patrice Talon a posé les trois conditions qui l’amènerait à aviser en 2021.

LIRE AUSSI: Bénin – Présidentielle 2021: « Si Patrice Talon est candidat, il sera élu K.O au premier tour», Armand Sounton

« Ça dépend de ma disponibilité personnelle, de mon état d’esprit; ça dépend de l’environnement politique dans lequel nous sommes. Le troisième facteur duquel dépend une éventuelle candidature de Patrice Talon, c’est la mise en oeuvre de mon action actuelle »a-t-il déclaré le 7 novembre 2019.

 

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français