Bénin – Sexe dans les écoles: la police convoque des promoteurs d’établissements

Les responsables d'établissements concernés par les vidéos sous convocation.
0
1527

Dans une enquête ouverte à la suite de la diffusion de vidéos à caractères pornographiques d’élèves sur les réseaux sociaux, la police républicaine béninoise a convoqué plusieurs promoteurs d’établissements.

 

Les choses ont pris une nouvelle tournure. Les auditions ont démarré dans le cadre de la procédure d’enquete ouverte hier mardi 31 mars par Mario Mètonou, le procureur de la République près le Tribunal de Cotonou.

Selon Banouto, «plusieurs responsables d’établissements dans lesquels les scènes ont été filmées sont placés sous convocation». Ils seront écoutés par la police ce mercredi 1er avril 2020.

LIRE AUSSI: Bénin – Sexe dans les écoles: le Procureur Mario Mètonou ouvre une enquête

Les auteurs de ces vidéos pourraient faire l’objet de poursuites pour diverss chefs d’accusation. Certains pour «publications obscènes» avec pour risque deux (02) mois d’emprisonnement. D’autres pour «atteinte à la pudeur» avec 5 ans d’emprisonnement.

Dans les vidéos qui ont circulé sur facebook et whatsapp pour la plupart, des élèves aperçus avec des stupéfiants pourraient également faire objet de poursuites judiciaires pour «détention et usage de chanvre indien» et écopés des peines emprisonnement allant à un (01) an.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français