ActualitésBeninSociété

Bénin – Amnesty International : le Comité Jeune, lance le Programme Rencontr’Art

Le Comité Jeune d’Amnesty International Bénin, a lancé ce samedi matin, le Programme dénommé Rencontr’Art à son siège au quartier Aidjèdo (Cotonou). Objectif ? Former 40 jeunes sélectionnés, à l’art oratoire, au dessein, à la peinture et au théâtre.

 

Lancé ce samedi, le Programme Rencontr’Art a connu la participation d’une quarantaine de jeunes filles comme garçon. Selon le coordonnateur du Comité Jeune d’Amnesty International, Pedro Acclombessi, Rencontr’Art, « est la rencontre de quatre différents arts à savoir : l’art oratoire, le dessin, la peinture et le théâtre ».

Par ce programme, le Comité Jeune d’Amnesty International Bénin, entend faire la promotion des droits de l’Homme à travers les quatre catégories d’art citées. D’où, le slogan magique « Rencontr’Art, c’est l’art au service des droits de l’Homme ».

A LIRE AUSSI: Présidentielle 2021 au Bénin: Amnesty International invite le gouvernement à s’abstenir de toute coupure d’internet

Le programme est d’une durée de trois mois de formation et d’initiation et se déroule uniquement les samedis, de 8h à 13h à raison de 4h de temps de formation par samedi et par quinzaine. « On vous demande d’être disponible et de donner le meilleur de vous-même », lance le coordonnateur aux participants.

Au cours de cette formation, les participants seront formés et outillés chacun, dans sa catégorie, afin de produire au terme de la formation, une œuvre pour défendre le droit des Hommes. « L’art et les droits humains se rencontrent à tous les carrefours », a martelé le directeur d’Amnesty International Bénin.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci