Burkina Faso – Présidentielle 2020: le profil des partis et formations politiques autorisés

143 partis et 03 formations politiques légalement reconnus
0
86

Au Burkina Faso, le gouvernement a donné des précisions sur leBurkina Faso – Présidentielle 2020: le profil des partis et formations politiques autorisés partis et formations politiques autorisés à prendre part aux élections présidentielle et législative de novembre prochain.

Les burkinabés désireux de participer au double scrutin de novembre prochain sont désormais fixés sur les conditions de participation. C’est à travers un communiqué que le Ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon Sawadogo, a indiqué le nombre de partis et formations politiques autorisés à se présenter pour solliciter les suffrages des populations.

 A LIRE AUSSI: Burkina Faso – Présidentielle 2020 : Roch Kaboré désigné candidat de l’APR-Tiligré

« Le Burkina Faso compte 143 partis et trois formations politiques légalement constitués et autorisés à prendre part aux élections présidentielle et législatives du 22 novembre prochain », Siméon Sawadogo

Dans son message, le ministre a rappelé qu’au terme de l’article 157 du code électoral «seuls les partis politiques ou regroupements d’indépendants légalement constitués depuis soixante-dix jours à la date du scrutin et conformément à l’article 13 de la constitution peuvent présenter des candidatures».

 A LIRE AUSSI: Burkina Faso: toutes les frontières placées en «zone rouge» par la France

L’invite aux partis retardataires

Siméon Sawado a par ailleurs, invité les partis et formations politiques qui n’ont pas encore tenu leurs instances suprêmes, à prendre toutes les dispositions pour y procéder et en faire notification au ministre de l’administration territoriale dans les délais requis, soit au plus tard le 11 septembre, sous peine de ne pouvoir prendre part au double scrutin.

 A LIRE AUSSI: Burkina Faso: Eddie Komboïgo désigné candidat du parti de Compaoré à la présidentielle

Roch Kaboré investi candidat pour un second mandat 

A l’issue d’un congrès tenu, samedi 05 septembre 2020, les cadres du parti Alliance Panafricaine pour la Refondation (APR-Tiligré), ont porté leur choix sur le président Roch Kaboré. Ainsi, le président sortant, brigue un second mandat qui sera consacré à la «consolidation des acquis» du premier mandat, a précisé Zackaria Soulga, le président du parti.

 

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français