Coronavirus: la police philippine autorisée à tirer sur les perturbateurs du confinement

Les perturbateurs du confinement sous l'effet des balles
0
282

Aux Philippines, le Président Rodrigo Duterte a autorisé la police à tirer sur toute personne qui perturberait les mesures liées au confinement instauré pour lutter contre le coronavirus. 

 

Depuis deux semaines, plusieurs millions de philippins sont confinés chez eux pour respecter les mesures décrétées par le gouvernement en vue de contrer la pandémie. Le Président Rodrigo Duterte n’entend laisser aucun laxisme dans l’application de cette mesure. « J’ai donné l’ordre à la police et à l’armée ainsi qu’aux responsables des villages de tirer sur les gens en cas de problème ou de bagarres qui mettraient vos vies en jeu« , a-t-il martelé.

LIRE AUSSI: Coronavirus : l’Ethiopie reporte sine die les élections générales

Ce que le chef de la police a confirmé en revenant sur l’insistance du Président sur l’application stricte du confinement. L’application de ladite mesure a d’ailleurs conduit à la fermeture de plusieurs entreprises, l’arrêt de presque toutes les activités sociales, religieuses et commerciales des 12 millions d’habitants de Manille.

Rappelons que l’île a enregistré 2.311 cas du nouveau coronavirus, qui a fait 96 morts.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français