Côte d’Ivoire: les autorités retirent la déclaration de compétence de la CADHP

Alassane Ouattara emboîte les pas à Patrice Talon
0
328

Dans un communiqué du porte-parole du gouvernement, la Côte d’Ivoire a manifesté le retrait de sa déclaration de compétence de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADPH).

L’actualité autour du retrait de la déclaration de compétence de la Cour Africaine a encore connu un autre épisode. Après le Bénin et deux (02) autres pays, de certains pays, la Côte d’Ivoire vient de retirer sa déclaration de compétence. Les autorités ont décidé mercredi de mettre fin à la saisine de la CADHP par un civil ou une ONG.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: les avocats de Soro exigent le respect de la décision de la cour africaine

Ce retrait fait suite à la décision de l’instance africaine qui a ordonné à l’Etat ivoirien de suspendre le mandat d’arrêt lancé à l’encontre de Guillaume Soro, l’ex-président de l’Assemblée nationale.

LIRE AUSSI: Bénin : «La dernière ordonnance de la CADHP est une preuve que notre silence est stratégique», Donklam Abalo

Faut-il le préciser, la Côte d’Ivoire devient le 4ème pays à avoir pris cette décision après le Bénin, le Rwanda et la Tanzanie qui avaient également manifesté leur retrait de la CADHP qui compte 30 Etats membres. Sur les 10 pays qui avaient accepté cette déclaration de compétence, il ne reste désormais que 6.

qui fait du pays le quatrième à poser l’acte après le Bénin.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français