Côte d’Ivoire – Présidentielle 2020: les préoccupations de l’ONU transmises par un émissaire envoyé à Abidjan

0
296

Le représentant spécial des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest échange avec les acteurs politiques, la société civile et les institutions impliquées dans le processus électoral en Côte d’Ivoire. Reçu en audience par le président Alassane Ouattara,  Mohamed Ibn Chambas a déjà engagé des discussions avec le Conseil constitutionnel et la Commission électorale pour une présidentielle apaisée en octobre prochain.

 

Pendant que l’opposition se mobilise contre un probable troisième mandat du Président Alassane Ouattara, l’Onu s’implique pour apaiser la tension en Côte d’Ivoire. Dans sa démarche, un émissaire du Secrétaire Général de l’organisation est allé présenter « les préoccupations des Nations unies sur la persistance de l’absence de consensus sur certains aspects du processus ». A cette occasion, Mohamed Ibn Chambas a appelé à la paix en cette période préélectorale. « Les Nations unies invitent tous les acteurs à la retenue, à éviter la violence et le recours aux discours de haine. Nous exhortons les acteurs politiques ivoiriens à la concertation », a-t-il lancé.

 A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Gilles Huberson, l’ambassadeur de France rappelé à Paris

Désobéissance civile lancée par l’opposition

Décidé à faire barrage à cette candidature du leader du parti RHDP, Henri Konan Bédié, un des membres de l’opposition a appelé à la désobéissance civile. Les violences enregistrées depuis l’annonce de la candidature à un nouveau mandat par Alassane Ouattara le 6 août, font état d’au moins 15 morts. L’opposition a d’ailleurs jugé que la CEI et le Conseil constitutionnel sont inféodés au pouvoir et ne peuvent garantir une élection crédible.

 A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire – Présidentielle 2020: situation confuse entre Macron et Ouattara

L’appel au dialogue de l’Union Européenne

Outre l’organisation onusienne, l’Union européenne a appelé les différents acteurs impliqués dans le processus électoral en Cote d’Ivoire au dialogue. Josep Borrell, le Chef de la diplomatie avait d’ailleurs invité « les autorités à prendre l’initiative pour contribuer à cet apaisement du climat politique ».

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français