Côte d’Ivoire: Une jeune femme gardée à vue pour avoir brûlé le magasin de sa camarade

0
558

En Côte d’Ivoire, une jeune femme a été interpellée pour avoir mis le feu au magasin de sa camarade. Sarah Diakité une jeune femme, moins de la trentaine, a vu son commerce consumé, suite aux intentions funestes de sa meilleure camarade.

L’affaire défraye la chronique sur les médias sociaux depuis environ 24 heures. Dans la nuit du 04 février dernier, Fatim Macalou s’attaque au magasin de vêtement de sa meilleure amie situé à Marcory Champroux. À 02 h du matin, cette dernière, détenant les clés du magasin, en l’absence de son amie y met le feu après avoir pris le soin de dérober tout l’argent qui s’y trouvait.

Au moment des faits, la victime séjournait en France. Alertée par ce qui s’est passé, elle vient constater les dégâts l’air abattu. La brûleuse étant sur les lieux, comme si de rien n’était a manifesté sa compassion envers son amie. Les lourds dégâts matériels ont été estimés à près de 60% et d’une valeur de 40millions de francs CFA.

C’est grâce aux caméras de surveillance, les forces de l’ordre on pu mettre le grappin sur Fatim Macalou qui a reconnu les faits. À la question de connaitre les réelles motivations de son acte posé, la réponse de cette dernière fut tout simplement «Je ne sais pas ce qui m’a pris!»

La victime, choquée et désabusée par cet acte criminel émanant d’une personne aussi proche, a tout de même préféré ne pas porter plainte. Nonobstant, Fatim encourt une lourde peine.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français