Bénin/Fête du Vodoun: Les Egoun-goun interdits de manifestation publique à Parakou

La mairie de Parakou a interdit toute manifestation publique des Egoun-goun ce 10 janvier
0
84

Par Astide Michaī

Consacré sur le plan national pour célébrer les divinités culturelles et endogènes, le 10 janvier de cette année 2020 s’est déroulé de façon particulière dans la ville de Parakou. Et pour cause, l’interdiction de manifestation publique des Egoun-Egoun.

C’est à travers un communiqué signé des mains du deuxième adjoint du maire de Parakou Boni Chabi Douarou en date du jeudi 9 janvier 2020 que la mairie a donné sa position. Les cortèges publiques de Egoun-goun pour le compte de cette édition de la fête du vodoun ont été interdits de sortie.

En effet, à travers ledit communiqué, la mairie a interdit toutes manifestations publiques de sortie d’Egoun-Egoun sur toute l’étendue du territoire de la commune sans réellement préciser les motivations de la décision. Ce n’est que le vendredi 10 janvier, que la mairie à travers un autre communiqué signé du maire lui-même, est revenue calmer les esprits et éclairer l’opinion publique sur les motivations de sa décision.

LIRE AUSSI: Bénin: Fête nationale du culte vodoun ce 10 janvier 2020

Et il ressort de ce dernier communiqué que c’est dans un souci de préserver l’ordre publique que la décision a été prise. Car selon le communiqué « les deux couvents de Egoun-Egoun officiellement reconnus dans la cité des Kobourou se seraient proférés des menaces de morts à l’occasion de la fête».

C’est donc pour éviter que les deux camps n’en viennent à mettre leurs menaces à exécution que la municipalité a pris cette mesure préventive afin de maintenir la paix sociale sur son territoire. Une situation qui a malheureusement contraint les adeptes de ce culte, très populaire, à ne pas s’exprimer publiquement.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français