Gambie: des femmes “violées” par Yahya Jammeh racontent leur cauchemar dans un documentaire

0
155

En Gambie, une ancienne reine de beauté associée à d’autres femmes, a réalisé un documentaire pour raconter des agressions sexuelles dont elles ont été victimes. Financé grâce à une subvention du gouvernement canadien, le documentaire pointe clairement, un doigt accusateur sur l’ex-président Yahya Jammeh.

 

L’ex-président gambien et plusieurs membres de son régime semblent bien trempés dans une affaire de viol. Dans une déclaration faite à la CRR, organisme de lutte contre les violations des droits de l’homme en Gambie, une dizaine de femme environs, ont en effet, indiqué avoir été violées par des agents de sécurité et par l’ancien ministre de l’intérieur. Une déclaration que vient corroborer Fatou Jallow, connue sous le nom de Toufah. Selon ses confidences dans une interview à Dakar, l’ex-président Yahya Jammeh l’aurait humiliée et violée. Sur ces déclarations, l’ancienne reine de beauté a ainsi annoncé son retour au bercail pour entamer une initiative de restitution des faits.

 A LIRE AUSSI: Gambie – Coronavirus: le président Adama Barrow placé en quarantaine

A cet effet, la jeune femme de 24 ans entame cette semaine selon ses précisions, la réalisation d’un documentaire grâce à une subvention de 60000 dollars, accordés par le gouvernement canadien. Dans cet élément, elle a associé presque toutes les autres femmes qui ont dénoncé elles-aussi, des agressions sexuelles du régime. « L’idée est de présenter les victimes dans leur vie quotidienne… ce qui les intéresse, ce qu’elles apportent à leurs communautés, et pour les femmes qui ont témoigné au TRRC, comment c’était de revenir dans ces communautés », a-t-elle déclaré.

Le viol est tabou en Gambie, et certains ont décrit le témoignage de Jallow comme une percée similaire à celle des femmes qui ont accusé le producteur américain Harvey Weinstein d’agression sexuelle, déclenchant le mouvement #MeToo des femmes qui s’expriment contre les abus sexuels.

 

 

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français