Guinée Conakry: après le référendum, Alpha Condé promulgue la nouvelle constitution

La Guinée Conakry dotée d'une nouvelle constitution
0
129

En Guinée-Conakry, le Président Alpha Condé a promulgué la nouvelle constitution issue du référendum du 22 mars dernier à travers un décret présidentiel lu à la télévision nationale le lundi 6 avril.

 

Après le contesté référendum du 22 mars dernier, une nouvelle constitution a été instituée en Guinée Conakry. Le Président Alpha Condé, a procédé à la promulgation de la nouvelle constitution qui a remporté le « OUI » a plus de 90% des voix selon la commission électorale nationale indépendante (Céni). En dépit des contestations du front de l’opposition, le Président a réussi à doter son pays d’une nouvelle « loi fondamentale moderne» selon ses précisions.

Le double scrutin fait du référendum et des élections législatives a été éprouvée par de violents affrontements entre manifestants et forces de sécurité. Le FNDC, la principale coalition d’opposition, a indiqué que plus de dix guinéens ont été tués le jour du vote. L’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo et cie accusent Alpha Condé d’utiliser la révision constitutionnelle pour mettre à zéro son compteur afin de briguer un troisième mandat.

Des doutes sur la crédibilité du scrutin

A l’annonce des résultats par la Céni, plusieurs pays ont énoncé des doutes sur la crédibilité du double scrutin. De Washington à Bruxelles passant par Paris, le degré de doute est resté le même. Évoquant des affrontements meurtriers et l’absence de consensus autour du processus électoral, les Etats-Unis, la France et l’Union européenne ont remis en cause la crédibilité du vote. L’opposition quant à elle, dénonce toujours des tripatouillages et dit s’organiser pour ce qu’elle a appelé «la restauration des acquis démocratiques».

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français