Guinée Conakry – Présidentielle 2020 : Alpha Condé vers un éventuel troisième mandat

Alpha Condé caresse l'idée d'un troisième mandat
0
79

Alpha Condé n’exclut pas un éventuel troisième mandat si le OUI l’emporte au référendum du 1er Mars prochain consacrant la révision de la constitution.

À sa sortie du Sommet de l’Union africaine à Addis Abeba cette semaine, le président guinéen Alpha Condé, a laissé plané un doute flou sur son éventuelle candidature pour un troisième mandat à sa propre succession. Les ardeurs des dénonciations des opposants à son régime réunis au sein du Front national pour la défense de la constitution( FNDC),qui soupçonnent le président élu en 2010 et réélu en 2015, de chercher à se présenter pour un troisième mandat en 2020 ne l’ont visiblement pas inquiétés. Alpha Condé a indiqué qu’il confirmerait sa candidature après la tenue,  le 1er mars prochain du référendum constitutionnel.

LIRE AUSSI: Guinée Conakry: Alpha Condé annonce enfin la date du référendum constitutionnel

Alpha Condé avait deux options qui s’offraient à lui: passer par la voie parlementaire ou soumettre son projet de réforme constitutionnelle à un référendum populaire.

Mais après des semaines de spéculations, il avait officialisé la nouvelle déclarant que : les Guinéens trancheront le 1er mars 2020 la question liée au changement de Constitution dans les urnes, lors du référendum.

Et dans les propos recueillis par RFI, le président guinéen Alpha Condé n’a pas nié la possibilité qu’il se présente aux présidentielles d’octobre prochain pour un 3ème mandat malgré les tensions observées dans le pays depuis 2019 après l’ordonnance prise par lui-même.

Pour rappel, la constitution actuelle en vigueur en Guinée limite à deux le nombre de mandats présidentiels.

LIRE AUSSI: Guinée Conakry: Une violente manifestation de l’opposition fait état de deux morts.

L’homme aux huit décennies de vie, déclarait ce lundi 10 au micro de RFI à Addis-Abeba ce qui suit «(…)Je ne comprends pas, il y a beaucoup de pays qui ont changé de Constitution et c’est passé comme une lettre à la poste, quand il s’agit de la Guinée, comme Alpha Condé est un homme indépendant et qui a son franc-parler, peut-être que ça gêne beaucoup de gens (…)» regrettant ainsi au passage, les différentes dénonciations et les pressions qu’il subit depuis octobre 2019.

Interrogé sur sa possible candidature aux prochaines élections présidentielles,  Alpha Condé n’exclut rien et s’en remet à son parti, le RPG (Rassemblement du peuple de Guinée) «(…) ça, c’est le parti qui décidera, ce n’est pas un homme qui se présente, c’est le parti qui présente. Les partis sont libres(…)»

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français