Guinée Conakry: un double scrutin déroulé sous tensions

Double scrutin sous tensions à Conakry
0
15

En Guinée Conakry, les populations votent ce dimanche 22 mars, pour élire leurs nouveaux députés et approuver ou non le projet de révision de la constitution proposé par le président Alpha Condé. Dès l’ouverture des bureaux de vote, des incidents ont été signalés dans la banlieue de Conakry.

La Guinée Conakry vote est aux urnes ce dimanche pour les élections législatives couplées avec le référendum constitutionnel. Dès ce matin, des incidents ont été signalés par endroit dans la ville de Conakry. A en croire des médias locaux, des jeunes ont attaqué des gendarmes devant des bureaux de vote dans une école alors qu’une autre école dans la même zone a été attaquée et le matériel électoral saccagé.

LIRE AUSSI: Guinée: malgré les tirs de sommation et le coronavirus, Alpha Condé maintient le double scrutin

Ces élections boycottées les principaux partis de l’opposition se tient dans un contexte sociopolitique particulièrement tendu. L’opposition de son côté accuse le président Condé se vouloir modifier la constitution pour se maintenir au pouvoir. Réunis en collectif, ses leaders ont appelé le peuple à boycotter le vote. La veille, deux députés issus du parti du chef de file de l’opposition Cellou Dalein Diallo ont été arrêtés. Dans une allocution samedi, Alpha Condé a rassuré que les « élections vont se dérouler dans la transparence, dans le respect absolu des règles démocratiques et des usages républicains ». Il adonc appelé ses concitoyens à se rendre aux urnes ce jour.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français