Mali: le chef de l’opposition Soumaïla Cissé décède du coronavirus

0
362

Au Mali, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé est décédé ce vendredi 25 décembre dans un hôpital à Paris. Selon sa famille, il était hospitalisé après avoir atteint du covid-19.

 

L’opposant malien Soumaïla Cissé est emporté par le coronavirus. Le désormais ancien leader de l’opposition malienne, est décédé ce vendredi en France où il avait été transféré pour des soins du Covid-19″, a annoncé à l’AFP un membre de sa famille, une information confirmée par un responsable de sa formation politique.

A LIRE AUSSI: Mali: Soumaïla Cissé, «Je n’ai subi aucune violence ni physique ni verbale»

Soumaila Cissé est ancien ministre et plusieurs fois député. Il avait également dirigé la commission de l’UEMOA. Enlevé par des groupes armés en mars dernier, il avait été relâché suite à une négociation avec des groupes armés.

A LIRE AUSSI: Centrafrique: Les principaux groupes armés décrètent un cessez-le-feu unilatéral

Son décès est intervenu quelques mois après celui des anciens présidents Amadou Toumani Touré et Moussa Traoré. Ces derniers jours, les cas de contaminations au covid-19 se sont multipliés dans ce vaste pays du sahel au système de santé précaire.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français