Mali: Soumaïla Cissé, «Je n’ai subi aucune violence ni physique ni verbale»

0
188

Interrogé sur la télévision nationale malienne, l’ex-opposant Soumaila Cissé est revenu sur les conditions de sa captivité.

 

Après leur libération, Soumaila Cissé, Sophie Pétronin et deux autres italiens, ont été reçus par les nouveaux dirigeants du Mali. A cet effet, le président Bah N’Daw, accompagné du Vice-Président et du Premier Ministre leur ont transmis leur joie de les savoir désormais libres. A cette occasion, Soumaila Cissé s’est prononcé sur ses conditions de détention par ces groupes armés du Nord Mali.

 A LIRE AUSSI: UMOA-Titres: le Bénin rejette plus de 75 milliards sur sa dernière émission OAT

«Je n’ai subi aucune violence, ni physique ni verbale»,

Soumaïla Cissé

L’ex-Chef de l’opposition malienne est également revenu sur les épisodes de sa libération intervenue lundi 05 octobre 2020. Il a indiqué avoir passé six mois de détention dans le grand Sahara, dans des «conditions très difficiles, dans des moments de quasi-isolement». Selon l’ex-otage, il n’avait jusque-là, donné aucun signe de vie avant quelques jours en arrière, ses “ravisseurs” ne lui demandent de le faire via une vidéo. «Dès le 26 septembre, il m’a été demandé de faire une vidéo pour donner signe de vie», a-t-il expliqué.

 A LIRE AUSSI: Mali: le Président Bah N’Daw reçoit Soumaila Cissé et Sophie Pétronin après leur libération

De même, Soumaila Cissé a remercié les nouveaux dirigeants de son pays pour leur implication; l’armée malienne pour son professionnalisme et le peuple malien pour sa solidarité.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français