MondePolitique Monde

L’UE lève l’immunité de Carles Puigdemont et de deux députés indépendantistes catalans

Le Parlement européen s’est prononcé lundi soir en faveur de la levée de l’immunité de trois eurodéputés indépendantistes catalans, dont l’ex-président de la région, Carles Puigdemont, réclamés par l’Espagne pour la tentative de sécession de 2017.

 

Trois eurodéputés indépendantistes catalans, dont Carles Puigdemont, ont perdu lundi leur immunité parlementaire. Le gouvernement espagnol s’est félicité mardi 9 mars de ce vote du Parlement européen estimant que cette issue laissait montrer que « les problèmes de la Catalogne se résolvaient en Espagne ».

Le vote du Parlement européen « envoie un triple message », a affirmé dans une très brève déclaration la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González Laya, l’un d’entre eux étant que « les problèmes de la Catalogne se résolvent en Espagne, ils ne se résolvent pas en Europe ».

« C’est la ligne qu’a adoptée le gouvernement espagnol, celle de tendre la main aux forces politiques catalanes pour trouver une solution par le dialogue et la négociation », a-t-elle conclu.

Mesure approuvée à 400 élus contre 248

Les deux autres messages de ce vote, a poursuivi la ministre, portent sur le fait qu’un eurodéputé « ne peut se prévaloir de son statut pour éviter de comparaître devant une justice nationale » et sur « la solidité de l’État de droit en Espagne ».

Le Parlement européen a voté mardi la levée de l’immunité  de l’ex-président de la Catalogne Carles Puigdemont et de deux autres eurodéputés catalans, réclamés par l’Espagne pour la tentative de sécession de 2017.

La mesure a été approuvée par 400 élus contre 248 et 45 abstentions à l’issue d’un vote à bulletin secret ouvert lundi soir, a précisé le Parlement.

Dans de nombreuses interviews accordées dans les jours précédant le vote, Carles Puigdemont, qui vit en exil depuis l’échec de cette tentative de sécession, avait annoncé qu’il ferait appel à la justice européenne si le Parlement européen donnait raison à Madrid.

Avec AFP

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci