Nigéria – #EndSARS: Muhammadu Buhari, « une tragédie injustifiée et inutile »

0
285

Au Nigéria, le Président Muhammadu Buhari a réagi aux manifestations qui ont embrasé le pays depuis quelques semaines. Dans un discours jeudi 22 octobre sur la télévision nationale, il a indiqué que les heurts n’étaient pas justifiées.

Attendu depuis le “mardi sanglant de Lagos”, Muhammadu Buhari a finalement réagi jeudi sur la télévision nigériane. Dans une adresse aux populations  nigérianes, à préserver la démocratie dans le pays. “Résistez à la tentation d’être utilisés par des éléments subversifs pour causer le chaos et tuer notre jeune démocratie” , a-t-il martelé. Selon ces propos, le Chef d’Etat a prévenu les 200 millions d’habitants que que son gouvernement “n’autoriserait personne ni aucun groupe à mettre en péril la paix et la sécurité nationale”, a-t-il ajouté.

 A LIRE AUSSI: #EndSARS – Violences policières: la diaspora nigériane au Bénin manifeste (vidéo)

En effet, depuis plusieurs jours, les manifestations s’observent dans plusieurs localités notamment à Abuja, Lagos, etc. En effet, face à des “violences policières”, plusieurs nigérians appuyés par des icônes de la musique naija ont investi les rues pour manifester leur indignation. A travers un mouvement d’humeur dénommé « #EndSARS », les manifestants ont exigé du gouvernement, des réformes dans la police. Ce qui a amené le président Muhammadu Buhari et son administration à dissoudre la police nigériane. Mais cette réponse qui pouvait toutefois, contenter les manifestants n’a pas contribué à un éventuelle accalmie.

“Ces tragédies sont injustifiées et inutiles”

Muhammadu Buhari

 A LIRE AUSSI: Nigéria – #EndSARS: plusieurs jeunes femmes manifestent “seins nus” (photos)

L’intervention du chef de l’état survient alors que des scènes de pillages et des attaques se multiplient dans le pays. Plusieurs gouverneurs ont déjà placés leurs régions sous couvre-feu partiel ou total. Si le gouvernement n’a encore communiqué le moindre chiffre, Muhammadu Buhari a tout de même, fait cas de plusieurs morts déjà enregistrés. Cependant, Amnesty International a déjà compté au moins 10 morts lors de l’intervention de la police.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français