Nigéria: l’ex vice-président Atiku Abubakar appelle Buhari à une nouvelle fermetures des frontières

1
1813

Au Nigéria, l’ancien Vice-président Atiku Abubakar, s’est inquiété d’une nouvelle vague de contamination au Covid-19. Il a appelé à la fermeture des frontières et à l’arrêt des vols à destination du pays.

 

Alors que les frontières nigérianes sont désormais ouvertes, Atiku Abubakar appelle à leur fermeture à nouveau. En effet, l’ancien vice-président nigérian craint une nouvelle vague de contamination lié au coronavirus. Dans un tweet, il a donc manifesté son inquiétude alors que le pays a enregistré environ 5000 cas au cours des deux premières semaines de décembre. «La raison pour laquelle le Nigéria a subi un coup plus dur que nécessaire lors de la première vague du virus COVID-19 est que le gouvernement fédéral n’a pas tenu compte des avertissements de Nigérians bien intentionnés, comme moi et d’autres, pour fermer nos frontières une fois que le virus est devenu un pandémie », a-t-il écrit.

 A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Le N°2 du parti de Bédié, Maurice Guikahué évacué d’urgence à Paris

Selon le Nigeria Center for Disease Control (NCDC), le pays a enregistré environ 78 434 cas infectés avec 68 303 patients traités et sortis d’hôpital. La même organisation fait cas de 1221 décès liés au Covid-19.

1 comment

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français