[Opinion] Bénin: « Espièglerie des nains de Bohicon », Aboubakar Takou

Aboubakar Takou à propos de l'incident survenu à la résidence du maire de Bohicon
0
913

A la suite d’un incident qui s’est produit, jeudi 21 mai 2020, devant la résidence du maire de Bohicon, dans le département du Zou, plusieurs réactions ont embrasé la toile. Aboubakar Takou, l’un des journalistes les plus côtés de la presse béninoise a publié une tribune dans laquelle il a qualifié ces actes de mauvaise foi. 

Dans la nuit d’hier jeudi 21 mai 2020, une foule s’est mobilisée à l’entrée de la résidence du Maire, à la vue d’un véhicule, qui procéderait au chargement d’un trampoline ( jeux d’enfant ) et une chaise pour enfant; deux objets privés de Luc Atrokpo, le maire sortant. Les populations présentes sur les lieux, dénonçant avec véhémence ce fait dont les vidéos ont, abondamment été diffusées sur les réseaux sociaux, accusent à travers des slogans hostiles, le maire de soustraire les biens de la mairie.

Aboubakar Takou aborde le sujet dans cette tribune que nous vous invitons à lire ci-dessous.

 

DES FARFADETS MORDENT INUTILEMENT DANS LE TALON EN BOIS DES GODASSES DU MAIRE LUC ATROKPO

(Le jeune leader n’a rien senti et continue de dormir de son sommeil victorieux )

Si je dis que ce qui s’est passé hier soir à Bohicon est FON, le parquet de Cotonou et certains adeptes de la lutte contre le régionalisme vont me manger cru même s’ils savent bien que Takou, faute de richesse lexicale, dit souvent les choses crues.

Donc je vais faire semblant d’être dans les normes pour dire que ce qui s’est passé hier soir à Bohicon témoigne bien de la mauvaise foi de certains de nos compatriotes.

Et j’insiste qu’on ne l’attribue pas au Br vainqueur des hommes de Atrokpo à Bohicon à l’issue des dernières communales.

Une sale horde de grincheux et jaloux de savoir que le jeune Luc Atrokpo a gagné son ticket d’installation à l’hôtel de ville de Cotonou, a voulu exprimer sa haine bestiale.

Sinon comment prendre une banalité pour un événement?

Un proche de Luc Sètondji Atrokpo, maire sortant à Bohicon, est allé chercher à sa résidence officielle qui jouxte l’hôtel de ville, le trampoline ( jeux d’enfant ) et une chaise pour enfant; deux objets privés de l’autorité communale et des farfadets ont recruté des badauds pour faire croire à une soustraction frauduleuse des effets de l’administration.

Insultes, actes de vandalisme et autres atrocités ont été commis hier soir par ces individus sans foi ni loi dans le vil dessein de ternir l’image du maire sortant. Heureusement que la police républicaine alertée, est venue mettre de l’ordre face à la pagaille créée de toutes pièces par ces grincheux de petites tailles.

Pourquoi s’agiter quand on sait que même si le maire sortant avait voulu déplacer le domicile, que la coutume veut qu’il y ait inventaire de tout à la passation de charges ?

Preuve que ces farfadets ont juste voulu montrer la petitesse de leur esprit aussi court que leur taille de misère.

Malheureusement pour eux que le probable locataire de l’hôtel de ville de Cotonou, ne les voit même pas et se prépare à sortir le grand jeu ici à Cotonou pour aider son chef Talon à hisser notre capitale économique sur les hauts Talons de la révélation du Bénin.

Félicitations et bonne chance au tout prochain maire de Cotonou qui n’a pas le temps des futilités.

On dit que éléphant a gros  » bangala ». C’est le problème de sa femme. Lol

Excusez ce mot qui aurait dû être remplacé par pénis. Takou est juste nul en français.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français