Présidentielle en Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara envisage la révision de la constitution après sa réélection

0
245

En Côte d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a annoncé une révision de la constitution après sa réélection à l’issue du scrutin du 31 octobre 2020. Dans un entretien accordé samedi 24 octobre au journal Le Monde, il a évoqué les nouvelles dispositions qui y seront intégrées.

 

Au pouvoir depuis dix (10) ans, Alassane Ouattara veut désormais contraindre les acteurs politiques d’un certain âge à une forme de retraite. Candidat à un troisième mandat pour le scrutin du dimanche 31 octobre, le leader du RHDP a en effet, annoncé au cours d’un entretien au média français Le Monde, qu’il va introduire une nouvelle disposition de limite d’âge dans la constitution ivoirienne.  « Après l’élection, je modifierai la Constitution pour balayer tous ces gens-là (Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo, ndlr) », a-t-il laissé entendre.

A LIRE AUSSI: Présidentielle en Côte d’Ivoire: la CEI publie les chiffres sur le retrait des cartes d’électeurs

Candidature sous obligation citoyenne

Dans ses propos, il a insisté sur le fait de vouloir mettre fin à la présence de Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et lui-même, sur la scène politique. A l’en croire, c’est sur contrainte qu’il s’est présenté pour un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. « Je me présente contre ma volonté, ce n’est pas un plaisir. Je me fais insulter alors que je serais parti auréolé aussi bien en Afrique que sur la scène internationale. Je tiens à mon aura mais voulez-vous que j’abandonne mon pays à ces ivoiritaires [sorte de préférence nationale], ces gens qui ont dilapidé les ressources de la Côte d’Ivoire pendant des décennies ? J’avais une obligation citoyenne et personnelle d’être candidat », se justifie Alassane Ouattara.

 A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara perd un autre de ses ministres

Pour lui, il est important de prendre les dispositions légales nécessaires, pour garantir l’ascension d’une nouvelle classe politique. «(…) J’ai choisi la stabilité de mon pays et de transférer le pouvoir à la nouvelle génération qui m’entoure », a-t-il fait remarquer.

 

 

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français