Présidentielle en Côte d’Ivoire: l’opposition donne une consigne de boycott à ses militants

0
172

En Côte d’Ivoire, les partis en lice pour le compte de l’opposition à la présidentielle du 31 octobre prochain ont appelé leurs militants à boycotter le processus électoral en cours.

 

Les deux candidats majeurs de l’opposition ivoirienne se mobilisent contre le processus électoral en cours pour le scrutin présidentiel. Alors qu’ils étaient en conférence jeudi 15 octobre 2020, Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié ont appelé leurs militants à faire barrage à ce qu’ils ont appelé “coup d’Etat électoral” du Président Alassane Ouattara. En effet, respectivement candidats du FPI et du PDCI-Rda, les deux leaders ont simplement demandé aux ivoiriens de ne pas retirer leurs cartes d’électeurs. « Nous ne sommes pas concernés par le processus électoral en cours, ce processus électoral est illégal et ne répond nullement à aucun critère international. Nous invitons en conséquence nos militants sur l’ensemble du territoire à faire barrage à ce coup d’Etat électoral que le président Alassane Ouattara s’apprête à commettre, à empêcher la tenue de toute opération liée au scrutin », a déclaré Pascal Affi N’Guessan.

 A LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire : la Cour Africaine exige la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale

Appel au “boycott actif”

Dans leur déclaration, les deux candidats majoritaires de l’opposition ont pointé du doigt, la non satisfaction des revendications faites à la proclamation des candidatures. “Nous avons exigé que certaines conditions soient respectées et à l’heure où je vous parle, aucune de ces conditions n’est respectée. En conséquence, nous avons décidé de porter solennellement à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que nous ne sommes pas du tout concernés par le processus en cours”. Il est illégal parce qu’il ne répond à aucun critère aux normes internationales et que nos militants comme les électeurs ivoiriens doivent s’abstenir de participer, tant en ce qui concerne la distribution des cartes électorales qu’en ce qui concerne la campagne électorale”, a conjointement déclaré le FPI et le PDCI-rda face aux médias ce jeudi 15 octobre 2020.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français