RDC – Corruption: Vital Kamerhe condamné à 20 ans de travaux forcés

Vingt ans de travaux forcés et dix ans d’inéligibilité et d’impossibilité d’accès aux fonctions publiques contre Vital Kamerhe
0
209

En République Démocratique du Congo (RDC), Vital Kamerhe, le directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi a été condamné à 20 ans de travaux forcés.

L’étau se resserre davantage autour de Vital Kamhere dans l’affaire du Programme des 100 jours. En effet, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe l’a condamné,  à «20 ans de travaux forcés» et 10 ans d’inéligibilité et d’impossibilité d’accès aux fonctions publiques pour détournements, corruption aggravée et blanchiment d’argent.

LIRE AUSSI: RDC – Ituri : la présence des hommes armés inquiète la population dans la localité de Byakato, alerte la CODEPEF

Selon les précisions du juge, l’homme d’affaires Samih Jammal, son coaccusé, a écopé des mêmes peines et d’une mesure d’expulsion à l’issue de leurs exécutions. Le tribunal a également prononcé la confiscation des comptes et propriétés de membres de la famille de Vital Kamerhe.

Rappelons qu’en 2018, Vital Kamerhe, économiste de formation et acteur politique, aujourd’hui âgé de 61 ans,  a été l’un des principaux artisans de la victoire du Président Félix Tshisekedi, dans la conquête du pouvoir d’Etat.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français