RDC : la jeunesse de Beni déclare le député Promesse Matofali « persona non grata », et exige son arrestation

Le mecontentemenu de la jeunesse de Beni face au discours tenu dimanche 9 août dernier par le député provincial de l'opposition, Promesse Matofali à Butembo
0
244

En RDC, le Conseil urbain de la jeunesse de Beni a, dans une déclaration publiée lundi 10 août 2020, exprimé son mécontent face au discours tenu dimanche 9 août dernier par le député provincial de l’opposition, Promesse Matofali à Butembo, au Nord-Kivu, dans l’Est du pays.

 

Voici l’extrait du discours de l’élu de Butembo :

« Je suis député de Butembo et non de Beni. Même si on tue 100 personnes à Beni, je ne me sentirai pas très touché parce que ce n’est pas ma circonscription électorale ».

Eu égard à ce qui précède, la jeunesse de Beni s’insurge et appelle à l’arrestation du député provincial Promesse Matofali.

LIRE AUSSI: RDC: six béninois trafiquants d’enfants condamnés, les USA saluent la justice

« La jeunesse de Beni note que ces propos sont de nature à cracher sur les morts à Beni. Ainsi face à ce discours de soutien aux massacres à Beni, le Conseil urbain de la jeunesse de Beni déclare : 1. le député provincial Promesse Matofali « persona non grata » à Beni; 2. demande au Ministère public près la Cour militaire opérationnelle du Nord-Kivu de procéder à son arrestation, afin qu’il réponde de cette déclaration ».

LIRE AUSSI: RDC – Beni : l’UNC demande l’intervention de Félix Tshisekedi pour l’acquittement de Vital Kamerhe

Et de poursuivre : »Le Conseil urbain de la jeunesse de Beni appelle la population de Beni en général et la jeunesse en particulier à ne pas coller ce discours attentatoire du député Matofali à la population de Butembo qui a toujours fait montre d’une compassion fraternelle envers la population de Beni face ces tueries qui ont coûté la vie à des milliers d’innocents dont Promesse Matofali se moque ».

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: « Le 3è mandat du président Ouattara sera le premier de la IIIè République », Sidi Touré

Il sied de signaler par contre, le député provincial Promesse Matofali estime que son discours a été mal interprété par ses détracteurs. Ainsi donc, il a demandé pardon à la population de Beni.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français