RDC : Le sommet des chefs d’Etat des Grands Lacs à nouveau reporté

Le sommet des chefs d’État des Grands Lacs à nouveau reporté faute de moyens financiers
0
155

Le sommet des chefs d’Etat des pays signataires de l’accord cadre d’Addis-Abeba n’aura plus lieu à Kinshasa dans la capitale congolaise pour manque de moyens financiers.

C’est officiellement avorté. Le sommet des chefs d’Etat des douze pays signataires de l’accord cadre d’Addis-Abeba prévu pour ce lundi 24 février 2020 a été reporté. Raison avancée de ce nouveau report : « Impossibilité technique suite au manque des moyens ».

En effet, les chefs d’Etat des douze pays signataires de l’accord cadre d’Addis-Abeba de février 2013 devaient se retrouver dans la capitale congolaise pour faire le point sur « la consolidation de la paix dans la région ». Une décision prise lundi dernier par les autorités congolaises, à l’issue d’une réunion présidée par le conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, François Beya.

LIRE AUSSI: RDC : La société civile de l’Ituri déçue de la visite officielle de la Présidente l’Assemblée Nationale

Cet accord-cadre devrait favoriser le dialogue entre la RDC et ses voisins en vue d’en finir avec la crise sécuritaire qui meurtrit l’est du pays depuis plusieurs décennies.

Jeune Afrique rapporte que ce sommet a été déjà une fois reporté en octobre dernier. Un report confirmé par le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba, Claude Ibalanky. « Nous confirmerons la nouvelle date d’ici la fin de cette semaine », a-t-il confié.

Leave a reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English English Français Français